Voici les 5 sources de trafics que vous devez absolument exploiter avec différentes techniques, différentes méthodes pour pouvoir avoir de plus en plus de visiteurs sur votre blog et ce sont les sources de trafic qui sont gratuites.

Alors, il y en a 5, je vais les reprendre une par une et je vais vous expliquer ce que c’est et comment le trafic arrive justement jusqu’à votre blog.

 

 

 

1ère source de trafic : le trafic direct

 

Alors, la première source de trafic, c’est le trafic direct.

Lorsqu’une personne tape directement l’URL de votre blog dans la barre de recherche du navigateur, elle atterrit directement sur votre site et dans ce cas-là on dit que c’est du trafic direct.

Alors, ça peut être par exemple une personne qui a votre carte de visite en main, ça peut être une personne qui a noté l’URL de votre blog sur un bout de papier qui veulent consulter, ça peut être n’importe qui, qui à un moment donné ne va pas vous chercher donc directement par le moteur de recherche, mais va taper directement l’URL de votre blog sur son navigateur.

 

 

2ème source de trafic : le trafic organique

 

Ensuite, la deuxième source de trafic, c’est le trafic dit organique.



Ce trafic-là, c’est en fait, les contenus que vous avez créés sur votre blog, qui ont été indexé par les différents moteurs de recherche.

Dès l’instant où une personne effectue une requête sur un moteur de recherche, que dans la liste des résultats il apparaît un lien de votre blog et qu’elle clique dessus, la visite, le trafic généré par cette démarche-là est considéré comme du trafic organique puisque le visiteur vient d’une indexation d’un contenu dans un moteur de recherche.

Alors, bien évidemment vous comprenez bien que, plus vous mettez de contenu sur votre blog, plus il y a de chance que vous soyez donc indexé et bien positionner après par différentes techniques dans les moteurs de recherche et donc plus vous allez générer du trafic.

Donc, c’est vraiment une partie non négligeable et c’est vraiment une partie sur lequel il faut travailler sur la longueur et la régularité.

 

 

3ème source de trafic : le trafic par email

 

La troisième source de trafic, c’est le trafic par e-mail.

Il faut absolument que vous capturiez le moindre visiteur sur votre blog, puisqu’à ce moment-là vous êtes capable de lui envoyer de l’information derrière par mail et de l’envoyer à l’intérieur de ces mails des liens qu’il va cliquer et qui vont potentiellement, éventuellement rediriger ce visiteur-là donc vers votre blog.

À ce moment-là, une fois de plus, il y a de nouvelle visite qui vient d’un e-mail, c’est une source de trafic supplémentaire parce que cette personne-là ne serait pas venue si elle n’avait pas reçu l’e-mail avec le lien à l’intérieur, si vous n’avez pas fait un beau e-mail, bien optimiser et bien attirant et bien accrocheur pour pouvoir pousser cette personne-là à venir sur votre blog.

Donc c’est aussi une source de trafic, ça permet de faire revenir cette personne-là, donc là on rentre aussi dans un système d’éducation des personnes qui sont dans votre mailing list, mais c’est une source de trafic.

Et il ne faut pas non plus à négliger parce qu’elle peut amener de façon récurrente des visites sur votre blog et ça peut donner des signaux particuliers au moteur de recherche pour faire grimper dans les résultats un contenu spécifique.

 

 

4ème source de trafic : le trafic des réseaux sociaux

 



Vient enfin la quatrième source de trafic qui est les réseaux sociaux.

Tous les réseaux sociaux sur lesquels vous pouvez avoir un profil, sur lesquels vous allez déposer des informations avec des liens pour vos articles, pour vos vidéos, pour vos produits, pour vos formations.

Peu importe le lien que vous y mettez, mais dès l’instant que ça vous génère des visiteurs ou il y a des personnes sur le réseau social qui cliquent sur le lien, qui arrive sur votre site, vous avez encore une fois plus un visiteur et donc la démarche de partager tous vos différents contenus et produits et formations, etc, sur les réseaux sociaux permet donc de générer aussi une source de trafic supplémentaire.

 

 

5ème source de trafic : le trafic référent

 

Et enfin la cinquième source de trafic, c’est ce qu’on va appeler plutôt les référents.

Vous avez par exemple déposé un article invité sur un site qui est très connu, toutes les personnes qui vont être sur ce site-là et qui vont bien votre article et cliquer sur le lien qui mène à votre blog, c’est une source de trafic.

Si par exemple vous avez laissé les informations concernant votre blog, ainsi qu’un lien sur un annuaire, les personnes qui vont cliquer sur ce lien, dans cet annuaire qui vont arriver sur votre blog, font partie de la source de trafic des référents.

Donc, vous avez tout intérêt à développer aussi cette partie-là de de façon à pouvoir amener « différents types de profil », mais qui correspondent à votre cible sur votre blog de façon à pouvoir générer bien évidemment des ventes puisque c’est quand même le but.

Mais sachez que avant même de faire des vents, ce qui est pris en considération aussi pour une amélioration de votre visibilité c’est le fait d’avoir une indexation par les moteurs de recherche et un positionnement qui grandit, qui s’élève, qui monte en fonction de la quantité des visiteurs que vous avez sur votre blog.

 

 

Avoir plus de trafic avec ces 5 sources

 

Donc, maintenant vous avez les cinq sources de trafic que vous devez absolument développer.

Vous devez mettre des plans d’action, vous devez vous y tenir à ces actions-là au quotidien parce que si vous postez le lundi et que vous ne postez pas avant le mois d’après, très sincèrement la source de trafic va se tarir en quelques minutes.

Il faut être régulier pour avoir de plus en plus de visibilité.

Il faut créer du contenu que ce soit des articles, des vidéos, des e-books, tout un tas de contenus un petit peu différent ou de l’audio par exemple de façon à pouvoir dispatcher, partager à travers ces différentes sources de trafic toutes ces informations-là, tous ces contenus-là, toute la valeur que vous pouvez ajouter et offrir à votre cible.

Maintenant, il vous reste à mettre des plans d’action et à passer à l’action.