Les nouvelles opportunités de gagner de l’argent en ligne ne manquent pas, de la vente de vos baskets à la location de votre arrière-cour.

De la location de chambres aux petits travaux, il n’est pas difficile de trouver des opportunités de gagner un peu plus d’argent en ligne. Le marché des prestations ponctuelles est devenue une partie de notre culture de travail, tandis que les marchés du commerce électronique ont créé un terrain de jeu mondial pour les gens ordinaires qui cherchent à vendre des produits et des services.

Dans ce contexte, il existe de nombreuses opportunités éprouvées pour gagner de l’argent , de la vente de vos photos en ligne à la réalisation d’enquêtes rémunérées. Pourtant, aussi sûr que le soleil se lève chaque jour, le monde en ligne continue de produire une variété de nouvelles façons de gagner de l’argent.

Jetons un coup d’œil à certaines de ces opportunités émergentes, qu’il s’agisse d’une toute nouvelle façon de générer un petit revenu supplémentaire ou d’une nouvelle approche d’une méthode existante. Certains d’entre elles sont faciles, mais d’autres prennent du temps, de la créativité et même un peu de frais généraux. Et, comme toujours, faites votre propre recherche pour vous assurer que ces options vous conviennent.

 

 

Devenez un vendeur de chaussures

 

Vendre des baskets en ligne est en train de devenir une grosse affaire. Des nombreuses plateformes spécifiques alimentent un boom du marché de la revente de chaussures. Les vendeurs affluent vers ces plates-formes pour retourner des pièces rares, qu’ils captent généralement directement auprès des grandes marques avant d’augmenter le prix en ligne.

Le plus connu ici est StockX. Digne de son nom, son site Web ressemble plus à une plate-forme de négociation d’actions qu’à un magasin de chaussures en ligne. Par exemple, si vous cliquez sur une paire de Yeezys, vous découvrirez comment son prix de vente a fluctué au cours des derniers mois, un «ticker» et une jauge de volatilité des prix. Les acheteurs placent des offres et les vendeurs placent des demandes, et une transaction se produit automatiquement lorsque les deux parties s’alignent. StockX perçoit des frais de traitement des paiements de 3% sur toutes les ventes , plus des frais de 9,5% pour toutes les ventes de

Le marché secondaire des chaussures de collection a une longue vie devant lui. Il y a des frais et des efforts, mais si vous jouez le jeu, vous pouvez toujours gagner de l’argent à la volée.

 

 

La vente de vos données personnelles

 

Les données personnelles sont demandées, et bien qu’elles soient controversées, vous pouvez en tirer parti si vous n’êtes pas préoccupé par la confidentialité.

Ne cherchez pas plus loin que Facebook , qui propose désormais le paiement en échange de l’autorisation de suivre l’utilisation de votre téléphone. En 2019, la société de médias sociaux a lancé Study from Facebook , une application d’étude de marché qui recueille les données des utilisateurs sur l’activité du téléphone en échange d’un paiement mensuel. La société indique qu’elle qu’elle utilise simplement les données pour connaître les habitudes des utilisateurs de téléphones mobiles. Vous devez vous inscrire et recevoir une invitation de Facebook pour participer, avec l’application disponible uniquement aux États-Unis et en Inde pour les 18 ans et plus. Facebook ne divulgue pas combien il paie aux participants, mais l’entreprise affirme que tous ceux qui participent sont rémunérés.

La vente de données personnelles en ligne n’est pas entièrement nouvelle. La société Datacoup existe depuis 2012 et propose d’aider les gens à vendre leurs données de manière anonyme. Il y a aussi des applications qui distribuent des récompenses aux utilisateurs qui répondent à des enquêtes basées sur la localisation. Dans l’ensemble, cette tendance devrait continuer d’offrir des opportunités régulières aux personnes qui espèrent gagner de l’argent.

Si vous n’êtes pas attaché à votre vie privée, les opportunités de vendre vos données personnelles ne devraient pas être difficiles à trouver.

Suivez l’exemple d’adolescents malins

 

Les gens vont sur Internet depuis longtemps pour vider leurs placards, mais la génération Z se lance maintenant dans l’action. De nombreuses applications de shopping ont vu le jour.

Il y a de nombreuses places de marché internationale pour les articles d’occasion à la mode, du Prada vintage aux sweat-shirts Old Navy à la mode du début des années 2000. Les vendeurs font aussi des pages de profil sur les réseaux sociaux où ils publient des photos, des descriptions et des hashtags, tandis que les acheteurs peuvent suivre leurs vendeurs préférés et faire défiler leurs publications dans un flux. Comme d’autres marchés en ligne, les plateformes (certaines) prennent des frais de transaction.

Selon certaines source, parmi les utilisateurs actifs, 90% ont moins de 26 ans, tandis que l’on estime qu’un tiers des 16-24 ans sont inscrits sur ce type de plateforme.


Envie de vivre d'un business sur internet ?

FORMATION OFFERTE

Pour gagner plus et être libre de tout faire...

Et profiter de la vie

Inscrivez votre prénom et votre email puis cliquez sur le bouton.

 

privacy Données confidentielles.


L’engouement semble s’installer à travers le monde.

Les plateformes sont nombreuses. Il y a un réel marché sur les vêtements de marque pour les adolescents, créant une nouvelle façon dynamique d’acheter et de vendre en ligne.

 

 

Vendre sur les réseaux sociaux

 

Les gens sont habitués à acheter et vendre sur Ebay ou Amazon mais les plateformes de médias sociaux envahissent désormais leur marché.

Prenez Facebook, par exemple. La société de médias sociaux a ajouté de nouvelles fonctionnalités d’achat à sa famille d’applications . Cela inclut de nouvelles options d’expédition et de paiement pour la Marketplace, vaste plateforme de commerce électronique de Facebook où vous pouvez tout échanger, des meubles aux voitures. Cette décision permettra aux utilisateurs de Marketplace d’expédier des articles n’importe où et de payer leurs achats directement via Facebook (ce qui n’était pas possible auparavant). Cela survient après que Facebook a commencé à laisser les utilisateurs embaucher des entrepreneurs, des nettoyeurs, des plombiers et d’autres services à domicile via Marketplace.

Sans surprise, Instagram renforce également ses fonctionnalités de commerce électronique. Les influenceurs, les créateurs et les entreprises affichent leurs produits dans des publications. Cela permet à leurs abonnés d’acheter plus facilement chez eux. Facebook ajoute également de nouveaux outils commerciaux à sa plate-forme de messagerie WhatsApp, qui permettent aux utilisateurs de visualiser un catalogue de produits directement dans l’application lorsqu’ils discutent avec une entreprise.

Dans sa volonté de faciliter chacune de nos actions en ligne, Facebook facilite l’achat et la vente d’une gamme diversifiée de produits et services.

 

 

Investir dans les beaux-arts et les voitures anciennes

 

Une personne ordinaire ne peut probablement pas se permettre d’acheter une Ferrari vintage, mais qu’en est-il d’investir 50 $ dans une seule part d’une voiture ancienne ? Il y a une application pour ça, appelée Rally Rd .

Rally Rd. est une plate-forme où vous pouvez acheter et vendre des actions de voitures anciennes, de collection. Pour un montant de départ de 50 $ avec une série d’offres publiques initiales enregistrées auprès de la SEC. La société a déclaré en 2018 qu’elle comptait 50000 membres qui ont combiné pour investir des millions, avec une moyenne d’âge de 26 ans parmi sa base d’utilisateurs. Il s’est maintenant élargi pour offrir d’autres objets de collection, d’une copie de la première édition de Harry Potter et de la pierre philosophale à une carte de baseball Honus Wagner.

L’objectif est de vendre éventuellement ces articles à des collectionneurs privés avec profit. Bien sûr, ce type d’investissement alternatif comporte des risques, et rien ne garantit que la valeur de ces actifs s’appréciera. Néanmoins, les investisseurs avisés devraient trouver de nombreuses opportunités pour se lancer dans cette tendance.

Un autre acteur ici est Masterworks , une plateforme en ligne axée sur les beaux-arts. Fondé en 2017, il étend ses actions aux œuvres de Picasso, Monet et Warhol. Ensuite, il y a Otis , une application qui vend des actions d’art contemporain, des baskets et des objets de collection pour aussi peu que 25 $. Otis a récemment offert sa première pièce d’investissement, une peinture de Kehinde Wiley (qui a peint le portrait présidentiel du président Barack Obama). La société a indiqué que plus de 600 investisseurs ont participé à la vente.

L’achat d’actions de beaux-arts ou de voitures peut ne pas convenir à tout le monde, mais si vous êtes un investisseur intéressé par des classes d’actifs alternatives, les plateformes en ligne comme Rally Rd. pourrait vous convenir.

 

 

Tenez-vous au courant des prestations de service

 

Le marché des prestations n’est pas nouvelle à ce stade, grâce à des sociétés comme 5euros ou Fiverr. Mais le paysage continue de changer et vous pouvez toujours trouver de nouvelles façons de gagner de l’argent grâce à ce style de travail flexible.

Prenez Uber. Le géant du covoiturage a récemment déployé une nouvelle application qui associe les employés à une variété d’emplois temporaires différents. Le projet, appelé Uber Works, a été lancé initialement à Chicago en octobre 2019. La société s’est associée à différentes entreprises de Chicago pour offrir des prestataires faisant tout, du travail à la chaîne de montage au barman.

Mais Uber Works est loin d’être la seule nouvelle opportunité d’économie de prestations. Par exemple, l’application Drum , récemment lancée, promet aux entreprises d’accéder à un réseau de vendeurs à la demande. Et pour les personnes travaillant dans le secteur la restauration, il y a Pared. Grâce à ce site,  les chefs itinérants, les serveurs, les plongeurs et les cuisiniers peuvent travailler à temps partiel. Ensuite, il y a Steady , une application lancée en 2017 qui vise à faciliter la recherche de prestations, tout en fournissant des outils pour suivre vos revenus.

De nouvelles opportunités continuent de se présenter dans le marché des prestations, permettant à davantage de personnes ayant des compétences différentes de gagner de l’argent en ligne.

 

 

Le marketing d’influence n’est pas réservé aux célébrités

 

Vous n’avez pas besoin d’être un influenceur célèbre pour gagner de l’argent sur les réseaux sociaux. De nos jours, Instagrammers ou YouTubers avec aussi peu que 1000 abonnés peuvent attirer des sponsors.

Ces créateurs de tendance en ligne sont souvent surnommés micro-influenceurs ou nano-influenceurs, dans le jargon marketing. Les micro-influenceurs ont généralement entre 2 000 et 50 000 abonnés, tandis que les nano-influenceurs en ont 2 000 ou moins (bien que les désignations exactes soient très discutables).

Ces types d’influenceurs sont recherchés car l’engagement, les prix et les plus grandes stars des médias sociaux ne sont pas garantis pour fournir les meilleurs résultats. En fait, les influenceurs avec seulement 1 000 abonnés peuvent générer un engagement 85% plus élevé que ceux avec 100 000 abonnés. Beaucoup de ces influenceurs sont des personnes qui publient régulièrement comme un passe-temps ou cela est un métier pour lequel ils sont particulièrement bien informés. De la possession d’un hérisson photogénique à l’offre de conseils de nettoyage. En conséquence, leurs abonnés obtiennent souvent une expérience plus personnelle et leurs recommandations se révèlent plus fiables.

Les chiffres le confirment. Une étude a suggéré que 78% des milléniaux étaient indifférents ou avaient une opinion négative des interventions de célébrités. Cela a conduit les marques à consacrer 40% de leurs budgets d’influenceurs aux micro-influenceurs, et seulement 28% aux influenceurs célèbres.

Les micro-influenceurs ne demandent pas de transactions à six chiffres, mais il reste encore de l’argent à gagner. Les tarifs varient, mais un influenceur avec 5 000 à 10 000 abonnés peut demander jusqu’à 500 € par article, tandis que 25 000 abonnés peuvent rapporter 800 €, selon un article de blog de la société de marketing Instagram.

Mais comment obtenir des sponsors ? Vous pouvez contacter une marque directement, et il existe également toute une industrie dédiée à la connexion des sponsors avec les influenceurs concernés. Les options incluent TapInfluence, Tribe , Fohr et Grapevine , entre autres. Il existe également des plateformes comme Patreon, qui permettent aux créateurs de contenu indépendants de gagner de l’argent en vendant des abonnements à leurs fans.

Il n’est pas facile de créer un large public sur les réseaux sociaux, mais des vidéos astucieuses de vous en train de rouler de la pâte pourraient apporter un peu d’aide supplémentaire, même si vous n’avez qu’un public modeste.

 

 

La location explose

 

Fondamentalement, tout ce que vous possédez peut maintenant devenir une source de revenus supplémentaires, grâce à l’économie locative. Le modèle popularisé par Airbnb va désormais bien au-delà de la location de chambres et de logements.

Certains nouveaux marchés de style Airbnb incluent Jettly, où vous pouvez louer un jet privé, ou Swimply, où vous pouvez louer votre piscine. Ensuite, il y a Rent the Backyard , une nouvelle entreprise qui aide les propriétaires à transformer leur espace extérieur inutilisé en logements locatifs, en réduisant les coûts de construction, de studios dans des arrière-cours vides.

D’autres existent depuis un certain temps, comme des plateformes d’autopartage ou des sociétés de location de bateaux pentre particuliers . Il y a aussi la location de mobile home. La location d’activités est également une tendance, avec des entreprises  vous permettant d’inviter des étrangers pour le dîner. La liste se rallonge de plus en plus.

Pendant ce temps, Airbnb n’est pas inactif alors que de nouvelles startups se joignent à la mêlée. En octobre 2019, la société a annoncé qu’elle commencerait à autoriser les gens à louer des animaux dans le cadre de sa section expériences. On voit apparaitre la possibilité de louer des animaux. Cela signifie que les gens peuvent désormais faire du paddle ou du skate avec un bouledogue.

L’économie locative continue d’évoluer, avec des opportunités de prêt de vos biens s’étendant à presque tous les coins de votre logement.

 

 

Les jeux mobiles en direct sont en jeu

 

Des tournois eSports professionnels aux joueurs qui gagnent leur vie grâce à leurs flux Twitch, il y a de sérieux gains à gagner dans les jeux en ligne. Mais qu’en est-il des gens normaux avec une coordination œil-main médiocre?

Ces dernières années, les jeux mobiles en direct comme HQ Trivia sont devenus un moyen facile de s’amuser et potentiellement de gagner un peu d’argent. HQ Trivia a popularisé les jeux mobiles en direct en 2017, lorsqu’il a commencé à organiser des compétitions biquotidiennes qui ont attiré des millions de personnes à concourir pour des prix atteignant des milliers. En 2019, HQ Trivia aurait versé 6,25 millions de dollars en prix , bien que certains gagnants se soient plaints des retards dans la réception de leurs paiements. Le succès de HQ Trivia a ouvert la voie à des jeux similaires, notamment FiveAlive , Swagbucks Live et Joyride .

Un nouveau joueur à surveiller est Tally , une startup fondée par le quart-arrière des Seattle Seahawks Russell Wilson et soutenue par Jeff Bezos d’Amazon. En 2018, Tally a révélé un jeu mobile pop-up où les participants peuvent gagner des prix en argent pour faire des prédictions autour des grands événements en direct, des jeux de la NFL aux Oscars. Pour le Super Bowl 2019, Tally a offert un grand prix de 250000 $ à toute personne ayant correctement prédit 16 questions sur le jeu.

Vous n’allez probablement pas devenir riche en jouant à des jeux comme HQ Trivia, mais ils offrent un moyen amusant de potentiellement gagner de l’argent.