Abonnez-vous

 

Comment apprendre de ses erreurs ? C’est nécessaire pour devenir entrepreneur. Vous devez vous améliorer pour développer votre entreprise.

Alors là, on vous rebassine les oreilles avec tout un tas d’idées préconçues. Mais il y a aussi des conseils qu’on ne vous donne pas ou du moins qu’on n’entend pas assez souvent.

Alors voyons un petit peu ce qu’il en est.

 

Apprendre de ses propres erreurs

Tout d’abord, les erreurs des autres sont les erreurs des autres.

Si par exemple, vous avez décidé de vous lancer dans une activité en ligne. Et que vous lisez, au hasard de vos recherches sur Internet, qu’il y a 90 % des personnes qui se lancent dans cette activité-là qui échouent. N’oubliez pas quand même qu’il y a aussi 10 % qui réussissent.

Qu’est-ce qui vous dit que vous ferez parti des 90 % ? Qu’est-ce qui vous dit que vous êtes forcément voué à l’échec ? Et pourquoi vous vous arrêteriez à ces chiffres-là ? Sachant que si vous avez peur, effectivement, ça va alimenter votre peur. Mais pour autant, créer quelque chose, devenir entrepreneur, c’est aussi une prise de risque. Donc de toute façon, si vous ne faites pas la démarche, c’est 90 % là, vous n’aurez jamais l’occasion de vérifier si cette information était vraiment juste… Ou alors si c’était juste une info qui a été déposée comme ça, au hasard des choses, sans études ni quoi que ce soit. Et quand bien même une étude derrière, de toute façon vous pourriez faire parti des 10 % qui ont réussi.

Déjà, commencez par vous positionner différemment. Partez du principe que les erreurs des autres, c’est les erreurs des autres. Si on vous dit que les entrepreneurs qui ont réussi, ils ont échoué 20 fois avant… Alors vous allez partir dans l’idée d’avoir 20 échecs avant de pouvoir réussir quelque chose ? Bien évidemment que non. Donc débarrassez-vous des erreurs des autres. Ne les prenez pas en considération. Faites ce que vous avez à faire.

Et puis comment apprendre de ses erreurs si on n’en fait pas ?

 

Analyser ses erreurs pour apprendre

Ensuite, vous entendez souvent qu’il faut apprendre de ses erreurs.

C’est-à-dire voir ce qu’on a fait pour l’analyser et ne pas refaire la même chose bien évidemment. Et faire les choses différemment pour pouvoir améliorer ce qu’on avait fait pour avoir des résultats différents de ce que l’on a eu en fonction des actions qu’on a faites.

Evidemment qu’il faut que vous regardiez ce que vous avez fait, évidemment qu’il faut décortiquer toutes les actions. Evidemment qu’il y a forcément quelque chose à changer pour avoir un résultat différent.

Mais ce qu’il y a est d’autant plus intéressant, c’est que certes vous avez appris à faire quelque chose qui a donné un résultat qui ne vous convenait pas. Par contre, maintenant, il faut vous mettre à chercher quelque chose qui fonctionne. N’y aller pas au petit bonheur la chance. Ce n’est pas le fait du hasard de pouvoir connaître les bonnes actions pour avoir les résultats que vous voulez.

Alors ne partez pas dans tous les sens. N’essayez pas 34 000 choses. Commencez déjà par rechercher ce qui fonctionne. Apprenez des gens qui ont utilisé des méthodes qui fonctionnent, qui donnent les résultats vous recherchez plutôt que d’essayer des choses de façon aléatoire.

Ensuite, ne vous lamentez pas sur un échec. Ne perdez pas de temps à ressasser sur quelque chose que vous avez fait et qui n’a pas donné les résultats que vous vouliez. Ce n’est pas gravissime en soi, ce n’est pas mortel. Vous avez essayé, vous avez eu un résultat qui n’est pas celui vous vouliez, c’est tout. Ca s’arrête là. Vous avez appris quelque chose parce que ce vous avez fait n’a pas donné les bons résultats, du moins les résultats que vous vouliez. C’est tout ce que vous avez appris.

Mais c’est pas pour autant que vous devez vous lamenter et tout arrêter et passer à autre chose. Parce que ce que vous avez fait n’étaient pas les bonnes actions pour atteindre votre but. Donc ne pleurez pas sur vos échecs, bien au contraire. Voyez de l’avant, laissez dans le passé vos échecs et avancez.

 

Se servir des réussites

 

Et enfin, une fois que vous avez réussi, parce que quelque part la réussite elle dépend aussi des tests, elle dépend aussi des échecs que vous avez eu. Une fois que vous avez réussi quelque chose, vous savez donc ce qui marche, ce qui fonctionne, ce qui vous donne des résultats que vous attendiez, ce qui va dans le bon sens pour vous pour atteindre vos objectifs.

Mais dans ce cas-là, nourrissez-vous de ce que vous avez appris. Eventuellement, affinez, peaufinez, améliorez vos actions de façon à pouvoir refaire la même chose et à nouveau récupérer le résultat que vous vouliez sur des actions que vous allez mener. Et donc accédez une fois de plus un succès supplémentaire.

Et c’est quand même bien plus intelligent que d’avoir à pleurer sur son sort, de rester sur ses échecs et de tout abandonner puisqu’on n’a pas réussi à faire quelque chose.

Quand vous apprenez une nouvelle chose, vous êtes en phase d’apprentissage. Vous êtes quelque part voué à l’échec, vous êtes voué à vous tromper mais c’est ce qui vous permet aussi d’apprendre. Et c’est ce qui permet aussi de tester votre motivation, votre endurance et votre persévérance. Et ça, c’est des caractéristiques importantes quand on veut être entrepreneur. Parce qu’on en a besoin. Si tous les entrepreneurs s’arrêtaient à la première difficulté, il y aurait beaucoup moins d’entrepreneurs aujourd’hui.

Donc, n’ayez pas peur. Regardez vos échecs. Apprenez des gens qui ont fait des choses, qui ont réussi, qui ont eu des actions qui étaient efficaces et recopiez-les. Puis si ça donne les résultats escomptés, améliorez, peaufinez et dupliquez.

Apprendre de ses erreurs mais aussi apprendre de celles des autres est un vrai gain de temps.


Envie de vivre d'un business sur internet ?

24H D’ACCES OFFERTS

Pour gagner plus et être libre de tout faire...

Et profiter de la vie

Inscrivez votre prénom et votre email puis cliquez sur le bouton.

 

privacy Données confidentielles.