Je vais partager avec vous, aujourd’hui, la leçon d’un grand sage qui m’a été donnée et qui méritait d’être partagé avec vous parce que peut-être que ça va vous permettre d’ouvrir les yeux sur le mode de fonctionnement du salariat, de l’entrepreneuriat et peut être aussi votre vision des choses pour avancer beaucoup plus vite et vous lancez dans l’entrepreneuriat rapidement.

Alors, vous avez peut-être déjà envie de monter un business, ça vous trotte dans la tête, vous ne savez pas sur quelle thématique vous lancez, vous ne savez pas quelle approche à avoir, ce n’est pas très grave.

Avec ce conseil-là, les choses, je pense, vont s’éclairer et vous allez vite comprendre quel choix vous devez faire et quelle approche vous devez avoir dans votre business pour pouvoir réussir.

Alors ce conseil-là se découpe en trois parties.

Je vais les reprendre une par une histoire que les choses soient très claires, mais vous verrez que c’est d’une simplicité enfantine et que ça vous dit exactement ce que vous devez faire.

 

 

 

1ère leçon : Gagner un peu d’argent en travaillant

 

La première des choses qu’il m’a dites c’est : « si tu veux manger, cherche-toi un travail ».

Donc effectivement ça coule de source, si vous voulez manger, vous allez vous trouver un travail de salarié, un CDD, un CDI, peu importe, ou une mission, mais vous allez chercher un travail de salariés chez un employeur de façon à pouvoir acheter la nourriture, mais aussi payer toutes les factures dont vous avez besoin.

Donc l’approche, elle paraît complètement sensée, je ne vous apprends absolument rien, mais aussi simple que ça puisse paraître, c’est exactement ça.

Quand on démarre à 0, quand on n’a absolument rien ou quand on sort de l’école, la première des choses dont on a besoin c’est de manger.

C’est une priorité, c’est un besoin basique et primaire donc qu’est-ce qu’on fait, on va chercher un boulot de salarié.



 

 

Leçon N°2 : gagner plus d’argent en réfléchissant

 

La deuxième partie de son conseil c’était : « si tu veux gagner un peu plus d’argent, commence à réfléchir et trouve-toi une activité qui soit un peu plus lucrative ».

Alors effectivement là aussi dit comme ça, ça paraît très sensé sauf que beaucoup de personnes n’osent pas se lancer, n’osent pas créer une activité.

Maintenant il est très facile de créer une structure juridique et de créer sa propre activité, la seule chose importante à ses yeux dans son conseil, c’était de réfléchir, c’est-à-dire trouver le bon marché, trouver la bonne thématique, trouver la bonne cible.

Ce n’est pas si simple, ce n’est pas si compliqué, c’est une question d’approche et c’est une analyse qui ne mérite que quelques heures dans une journée pour pouvoir faire des recherches et vérifier les critères de la thématique du marché que vous avez choisi, mais ce n’est pas si compliqué.

Ne montez pas de business plan, ça ne sert à rien, mais réfléchissez bien si l’activité peut être sur du long terme, si l’activité permet de toucher une cible de personnes qui ont de l’argent, etc.

Tout ça, ce sont des critères à évaluer, mais il faut réfléchir, ne vous lancer pas dans n’importe quoi, mais quoi qu’il arrive une fois que vous avez réfléchi, lancez-vous.

 

 

Leçon N°3 : Gagner plus grâce au travail des autres

 

Et enfin la troisième partie a été tout simplement de me dire : « si tu veux être riche, fait travailler les autres ».

Et le constat il est clair, et là aussi une fois de plus vous le savez, votre patron est plus riche que vous ou du moins il y a des chances qu’il soit plus riche que vous et comment il gagne cette richesse-là, tout simplement en vous faisant travailler.

Il est évident qu’il vous paye un salaire contre du temps, contre une activité que vous effectuez pour lui, pour son compte, pour le compte de sa société, mais cette multiplicité de salarié permet de générer davantage en termes de revenus, en termes de chiffre d’affaires au départ et en termes de revenus par la suite qui lui permettent d’avoir une vie beaucoup plus confortable que celle de ses salariés.



Il ne se fait pas proprement parler de l’argent sur votre dos, il a l’intelligence de faire faire certaines tâches qu’il ne veut pas faire, qu’il ne peut pas faire ou qu’il ne sait pas faire à des personnes qui peuvent le faire et qui vendent leur temps à un prix qui lui permet lui de dégager une marge sur la globalité dans son activité sur l’entreprise.

 

 

Conclusion de cette leçon de business

 

Donc, qu’est-ce que vous pouvez retirer de cette approche-là?

Mais tout d’abord, si vous êtes salarié, il est temps de commencer à réfléchir.

Vous avez peut-être qu’une faible expérience dans le job que vous avez aujourd’hui, mais vous n’allez pas forcément vendre ce que vous faites.

Aujourd’hui, vous allez vendre autre chose parce que votre passion le weekend c’est la photo, pourquoi ne pas vous lancer dans cette activité-là, c’est un exemple, mais il y en a une énorme quantité dans différents domaines, dans différents marchés, dans différentes thématiques.

Mais vous savez maintenant, il est clair que si vous voulez gagner un peu plus d’argent, il faut passer au stade supérieur.

Et si vous avez déjà une activité aujourd’hui, que vous êtes à votre compte, que vous avez développé quelque chose, il est temps de réfléchir à la manière dont vous pouvez optimiser votre travail, dont vous pouvez optimiser votre temps et comment surtout vous pouvez déléguer au maximum ce que vous savez pour pouvoir vous dégager du temps, profiter de la vie et faire un peu plus d’argent, d’avoir davantage de revenus que ce que vous avez aujourd’hui.

Si vous voulez connaitre l’approche sur cette démarche-là, j’ai fait une vidéo que vous pouvez regarder qui s’appelle : comment devenir riche en freelance, qui vous donne la démarche, les étapes à suivre.

Ça peut vous aider à avancer et à vous diriger enfin vers la troisième partie où vous allez donc déléguer un maximum de vos activités pour pouvoir vraiment gagner beaucoup d’argent.

Si vous voulez vous limiter à un petit salaire, vous avez le droit.

Si vous préférez jouer la sécurité, vous avez le droit, mais vous savez aussi que vous avez le droit de faire autre chose, le droit de vous mettre à votre compte, le droit de lancer une activité et le droit de faire travailler les autres pour gagner davantage, ce n’est pas interdit, ce n’est pas malsain, ce n’est pas sale.

Vous avez toute la liberté, toutes les possibilités du monde et quand bien même vous ne vous croyez pas légitime, dans ce cas-là vous serez légal sur une grande quantité de personnes autour de vous qui, elles cherchent à savoir davantage sur un sujet, à prendre autre chose, à faire autre chose pour leur enseigner ce que vous avez déjà.

Rien n’est perdu, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, là on fait un peu de physique-chimie au passage rien avoir avec le contexte et pourtant c’est une réalité qui s’applique aussi à votre activité, à votre état, à votre statut d’aujourd’hui.

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, ce que vous avez vous pouvez le modifier différemment pour pouvoir le vendre.

Donc, voilà ce qu’un grand sage m’a appris, voilà ce qui m’a permis d’avancer et de pouvoir être aujourd’hui une entrepreneuse libre.