Vous avez des croyances, j’ai aussi des croyances, toutes les personnes sur terre ont des croyances, tout le monde a une idée, tout le monde a un avis, tout le monde a des pensées dans des domaines bien spécifiques.

Vous vous dites surement, souvent, comme tout le monde : je pense que, je crois que.

Dès l’instant où vous émettez un avis, vous avez une pensée sur quelque chose et vous avez donc une croyance sur un sujet précis dans un domaine particulier à propos d’un sujet particulier.

Et bien sûr, quand vous avez des conversations, des échanges avec une ou plusieurs personnes, vous émettez des avis, donc vous émettez des croyances.

Ces croyances ne sont pas pour autant bonnes pour vous.

 

 

 

La provenance des croyances

 

Bien sûr que vous avez aussi des croyances qui vous boostent, qui vous motivent, qui vous poussent à faire des choses dans la vie, mais vous avez aussi tout un tas de doutes, tout un tas de questions qui vous freinent.

Et bien souvent, tout cela provient de croyances qui justement vous freinent.

Pas de celles qui vous poussent, pas de celles qui vous motivent, pas de celles qui vous aident à faire des choses, à construire des choses, à aller de l’avant, à construire un business, à créer votre entreprise.

Quand bien même vous êtes sur la démarche de la création d’un business, d’une entreprise, vous avez quand même votre lot de croyances qui vous freinent, qui vous tirent vers le bas, qui vous empêchent d’avancer.

Celles qui vous empêchent d’avancer au rythme que vous souhaitez, qui vous font avancer lentement, qui quelques fois vous font prendre des chemins détournés pour arriver à votre objectif, histoire de vous ralentir un peu.

Cela vient de ces croyances-là qui vous freinent, qui vous tirent vers le bas.

Elles ne sont pas forcément négatives à proprement parler, elles ne sont pas forcément limitantes à proprement parler.

Elles ont juste cette faculté-là.

C’est de vous mettre dans une situation qui fait que vos choix deviennent compliqués, vos actions ne sont peut-être pas effectuées parce que justement vous avez un doute.

Et c’est justement ces croyances-là qui vous empêchent d’avoir la vie que vous voulez, qui vous poussent dans vos retranchements, qui vous met derrière ces excuses-là, ces valeurs-là, ces croyances-là pour pouvoir ne pas faire les choses.

Si vous vous dites, je ne suis pas intelligent, c’est une croyance que vous avez et cette croyance, elle vient d’où ?

Elle vient peut-être parce que vous n’avez pas fait d’études supérieures.

Ou elle vient peut-être parce que vous n’avez pas de diplôme.

Elle vient peut-être parce que c’est vos parents qui vous l’ont dit et répété et rabâché quand vous étiez enfant.

Elle vient aussi peut-être de vous quelque part dans la mesure où vous avez côtoyé des gens qui ont une certaine culture, qui ont des connaissances dans différents domaines.

Vous êtes peut-être épaté par leurs connaissances, des connaissances que vous n’avez pas et donc vous vous définissez comme pas intelligent.

Seulement il faut savoir que l’intelligence elle a été définie par des humains et qui a dit que les humains qui avaient défini l’intelligence avaient cette intelligence-là pour pouvoir le faire ? Remettons les choses en perspective.

Donc cela, c’est la première des choses.

C’est maintenant qu’il faut changer ses croyances.

Ensuite, ce n’est pas parce qu’on vous dit que vous n’êtes pas intelligent que forcément vous devez le croire.

Parce que les gens qui vous disent cela n’ont peut-être pas les compétences et les connaissances pour pouvoir avoir une estimation juste de votre intelligence.

Et l’intelligence, c’est des connaissances peut-être, mais les connaissances, vous pouvez les acquérir.

Changer ses croyances vous permet de voir les choses sous un autre angle.

Ce n’est pas parce que vous ne les avez pas aujourd’hui et ce n’est pas parce qu’on vous dit que vous n’êtes pas intelligent que vous n’avez pas la capacité de les apprendre.

Donc au final, vous n’êtes peut-être pas intelligent d’après ce que vous pensez, parce que vous n’avez pas ces connaissances-là, mais si vous les aviez, vous pourriez être intelligent.

Donc peut-être que vous n’êtes pas intelligent à un moment M, mais ce n’est pas définitif, ce n’est pas irréversible.

 

 

Changer ses croyances

 

Cette croyance que vous avez vous empêche de faire des choses, vous empêche de vous cultiver, vous empêche peut-être d’apprendre certaines choses, vous empêche peut-être même de faire des formations.

Donc, changer ses croyances est nécessaire pour avancer.

Pourquoi vous vous limitez, pourquoi vous vous mettez une barrière alors que vous avez envie d’apprendre, vous avez envie de changer de métier, vous avez envie de monter votre business, vous avez envie de développer une entreprise, vous avez envie de vous lancer dans un autre domaine qui n’était pas le vôtre jusqu’à présent, vous avez envie de reprendre des études, retourner à la fac, suivre plusieurs formations pour vous spécialiser et vous diplômer dans une branche particulière ? Pourquoi vous ne le faites pas ?

Aujourd’hui peut-être que vous n’êtes pas intelligent, mais ce n’est pas irréversible.


Envie de vivre d'un business sur internet ?

FORMATION OFFERTE

Pour gagner plus et être libre de tout faire...

Et profiter de la vie

Inscrivez votre prénom et votre email puis cliquez sur le bouton.

 

privacy Données confidentielles.


Donc cette croyance que vous avez là de quelqu’un de pas intelligent, c’est une erreur, c’est une croyance qui vous freine, qui vous empêche de faire ce que vous voulez, qui vous empêche d’être qui vous voulez.

Donc, je vais partir de cet exemple-là pour vous détailler un processus en cinq étapes qui va vous permettre de changer vos croyances.

C’est valable pour toutes les croyances que vous avez.

C’est valable dans tous les domaines sur lesquels vous voulez travailler.

Il suffit de mettre en place ce processus-là, avec ses cinq étapes pour pouvoir changer ses croyances.

Trouvez ce qu’il y a en vous de réellement positif et enlevez tout ce qui vous freine, tout ce qui vous fait faire du surplace, tout ce qui gêne pour être heureux…

Dans votre business, dans votre vie, dans vos amours, pour être heureux dans votre vie en général et notamment si vous voulez monter un business, vous pouvez vivre de façon plus sereine sans avoir de barrière pour atteindre votre réussite.

 

 

Définir un objectif

 

La première chose que vous devez faire, c’est définir un objectif, là en l’occurrence créer un business.

Une fois que vous avez défini cet objectif-là, vous savez que vous devez faire un tas de choses.

C’est-à-dire apprendre certaines choses dans différents domaines, organiser votre planning et votre temps pour pouvoir effectuer des actions que vous aurez au préalable définies et au fur et à mesure améliorer tout cela pour pouvoir développer votre business.

Votre objectif, il est clair, il est précis.

Vous savez où vous devez aller, vous savez ce que vous devez faire.

 

 

Identifier les croyances

 

La deuxième étape consiste, elle, à l’identification des croyances qui vous freinent dans les domaines dans lesquels vous devez agir pour pouvoir atteindre votre objectif.

Vous vous dites, je ne suis pas intelligent.

Donc là, c’est bien une croyance que vous avez dans le domaine de l’apprentissage parce que vous avez besoin d’apprendre des choses.

Cette croyance-là, vous pouvez déjà la mettre sur votre liste.

Vous pourriez aussi avoir comme croyance qui vous freine celle de vous dire, je n’ai jamais rien réussi dans ma vie et la création de cette entreprise-là, l’atteinte de cet objectif-là, ce ne sera pas une exception à la règle, je n’y arriverai pas quand même.

Voilà encore une autre croyance que vous pouvez mettre sur votre liste.

Et vous allez descendre comme cela toute une feuille de façon à pouvoir lister exactement toutes les croyances qui vous freinent, tout ce qui vous empêche d’avancer ou tout ce qui vous fait stagner à un moment donné pour pouvoir faire un premier pas par la suite.

 

 

Trier les croyances

 

La troisième étape consiste, elle, à trier les croyances qui vous freinent.

Alors, il y a des croyances par exemple qui jouent sur la dualité, voire sur l’opposition.

Par exemple, vous vous dites, si je monte un business, cela va me prendre beaucoup de temps.

Si cela me prend beaucoup de temps, je n’aurai jamais l’opportunité par exemple de faire des rencontres et éventuellement me marier et d’avoir des enfants parce que je vais être trop occupé.

Cela peut être aussi l’idée de dire, je suis jeune, je veux en profiter, mais si je monte mon entreprise, cela va me prendre aussi beaucoup de temps et je ne vais pas avoir le temps de m’amuser, d’être avec mes amis, de sortir, d’avoir une vie sociale.

Donc là, vous voyez bien sur ces exemples que vous êtes sur de la dualité.

Il y a des problèmes de choix, voire même des problèmes de moralité.

La moralité, une fois de plus, c’est une information qu’on vous a donné.

Alors, certes, il y a le bien et le mal qui s’oppose.

Le mal ce n’est pas bien.

Pour autant, il y a des gens qui agissent mal, mal peut-être pas au point d’aller en prison non plus, mais qui agissent mal, dont la moralité peut être un peu douteuse dans certaines de leurs actions.

Mais pour autant, on peut apprécier ces personnes-là.

La moralité, c’est aussi très subjectif.

Dans les croyances qui vous freinent, vous avez aussi celles qui sont négatives.

Gagner de l’argent c’est difficile, la réussite ce n’est pas pour moi, voilà des exemples de croyances très négatives.

Ce sont des croyances qui vous ralentissent, qui vous mettent des barrières, voire qui vous définissent une route qui ne va pas vers celle qui atteint vos objectifs.

 

 

Trouver les croyances opposées

 

Donc une fois que vous avez trié vos croyances, vous allez pouvoir agir dans la quatrième étape à trouver la croyance à l’opposé de celle qui vous freine pour vous pousser vers votre objectif.

Autrement dit, gagner de l’argent c’est difficile.

Non, ce n’est pas difficile de gagner de l’argent.

Si vous savez comment faire, vous pouvez gagner de l’argent.

Alors en fait, ce qui vous manque c’est l’information pour savoir comment gagner de l’argent.

Donc ce n’est pas difficile, il suffit d’apprendre.

Donc la croyance à l’opposé est gagner de l’argent est facile.

J’y arrive parce que je me forme, parce que je crois en mon plan, je crois en ma stratégie, je crois en mon produit et j’arriverai à gagner l’argent que je veux.

Là, vous êtes sur une démarche qui est déjà positive.

Cette croyance-là vous enlève le frein que de gagner de l’argent c’est difficile, donc votre cerveau va travailler différemment.

Quant au fait que vous ne soyez pas intelligent, le contre-pied sera de dire » je suis intelligent parce que j’ai conscience que je dois apprendre davantage de choses, davantage d’informations, davantage de connaissances, de compétences dans un domaine pour pouvoir monter mon business ».

« Je suis intelligent et je le prouve par cette démarche ».

C’est aussi simple que cela.

On pourrait aller beaucoup plus loin dans le contre-pied des croyances qui vous freinent pour trouver des croyances qui vous boostent, qui vous motivent.

Mais restez le plus simple possible au départ de façon à ce que votre cerveau passe de cette croyance qui vous freinait au départ, que vous avez surement depuis très longtemps, à des croyances qui vous motivent, qui vous poussent, qui vous boostent et que le passage se fasse en douceur.

Après, vous aurez l’opportunité d’augmenter vos croyances, de les faire beaucoup plus fortes, beaucoup plus consistantes, une fois que vous aurez déjà changé vos croyances de départ qui vous limitaient.

 

 

Ancrer les nouvelles croyances

 

Et c’est ce qu’il va se passer dans la cinquième étape où vous allez ancrer cette nouvelle croyance en effectuant diverses choses.

La première, vous allez l’écrire.

Bien évidemment, comme je l’ai déjà dit, le fait que vos yeux voient une information écrite, c’est un canal de circulation de l’information qui va donc de vos yeux ou du moins même de votre main jusqu’à votre cerveau pour qu’il emmagasine cette nouvelle information-là.

Vous allez aussi la dire à voix haute en vous parlant par exemple devant le miroir.

Vous allez aussi parler de votre croyance dans vos discussions, le dire, le répéter, le rabâcher.

Ne le répétez pas non plus à tout bout de champ mais suffisamment fréquemment pour que le son de votre voix, un, résonne dans votre crâne, canal direct vers votre cerveau, deux, le fait d’entendre le son.

Donc une fois de plus, vous utilisez l’audition pour entendre le son de votre voix et qui va aller aussi direct à votre cerveau.

Et à force d’entendre, de voir et de penser à cette nouvelle croyance, cette nouvelle croyance elle va s’implanter dans votre cerveau pour supplanter la précédente qui vous limitait.

Et vous verrez qu’à un moment donné, vous ne pourrez plus vous dire, je ne suis pas intelligent, parce que vous n’y penserez pas, vous n’aurez plus cette croyance.

Vous ne direz plus, je pense que je ne suis pas intelligent ou je crois que je ne suis pas intelligent ou je ne suis pas intelligent.

Ces trois phrases-là, vous ne les direz plus, c’est terminé, parce que votre cerveau aura intégré une croyance différente.

Et pour lui, vous êtes intelligent.

Vous le savez.

Vous pouvez apprendre, vous apprenez.

Vous développez vos connaissances et compétences et vous êtes chaque jour plus intelligent que ce que vous n’étiez la veille.

À force d’avancer cet argument, de le dire, de le penser etc. cela va s’ancrer et cela va supprimer cet ancienne croyance qui vous limitait.

Ce processus-là avec ces cinq étapes, vous pouvez l’utiliser sur toutes les croyances, dans tous les domaines.

Il faut d’abord être conscient des croyances que vous avez.

 

 

Grandir en changeant ses croyances

 

Sachez qu’aujourd’hui, peu importe l’âge que vous avez, vous êtes une pierre qui a été taillée entre guillemets sur mesure. Je m’explique.

Suivant la période à laquelle vous êtes né, suivant le pays dans lequel vous êtes né, l’environnement dans lequel vous avez grandi, les parents que vous avez eus, leurs jobs, leurs modes de pensée, l’éducation que vous avez reçue, les expériences, les lectures…

Tout cela joue à vous apporter des croyances qui ne sont pas forcément intrinsèques.

Ce ne sont pas des croyances que vous avez choisies.

Et ce ne sont pas des croyances en lesquelles vous voulez croire.

Ce sont des choses qu’on vous a inculqué, ce sont des choses que vous avez entendues.

Ce sont des choses que vous avez observées, mais vous n’adhérez pas pour autant.

Et les personnes autour de vous ont peut-être énormément de croyances qui les freinent, voire de très grosses croyances limitantes dans bien des domaines mais n’en sont pas forcément conscients.

Et ils vous ont pour autant inculqué ces croyances-là qui vous brident aujourd’hui, qui vous limitent, qui vous freinent.

Donc, puisque vous êtes une pierre qu’on a taillée, vous pouvez détruire cette pierre, prendre un nouveau bloc et tailler ce bloc comme vous souhaitez qu’il soit.

Soyez ce que vous voulez être en choisissant de croire en ce que vous voulez.

En choisissant de croire ce qui vous fait avancer, en vous choisissant la vie que vous voulez parce que vos croyances définissent aussi la vie que vous avez.

Maintenant, charge à vous de changer ses croyances qui vous freinent et qui vous empêchent de monter un business ou qui vous empêchent de gagner de l’argent ou qui vous empêchent de vous épanouir professionnellement pour pouvoir changer votre vie.