Abonnez-vous

Vous lancez dans entrepreneuriat quelque chose de très facile au prime abord.

Vous trouvez une idée, vous montez votre business, vous le lancez, vous l’améliorez, vous le développez.

Mais pour atteindre la réussite et atteindre vos objectifs, vous devez avoir un mental d’acier. 

Le mental, ce n’est pas un muscle.

Mais vous pouvez le construire, l’entraîner, l’endurcir, le nourrir, le maintenir à un certain niveau pour pouvoir faire face à tout ce qu’entraîne le choix que vous avez fait, la décision que vous avez eue de vous lancer dans entrepreneuriat. 

Vous pouvez être la personne que vous souhaitez être.

Vous n’êtes pas obligé d’être ce que les autres attendent de vous.

Et vous devez construire votre intérieur parce que vous êtes le pilier de votre business tout autant que l’extérieur.

Cette intérieur, c’est votre mental.

La partie psychologique en vous est importante. 

Si vous ne développez pas un bon mental et si vous ne construisez pas un mental d’acier pour passer les épreuves qui vont être sur votre chemin pour atteindre la réussite, vous risquez tout simplement d’échouer.

Le mental, c’est la première des choses, c’est le premier levier, c’est le premier élancé, le premier carburant de votre réussite. 

Il y a des jours où on est fatigué, il y a des jours où on n’a pas la motivation, il y a des jours où on n’est pas inspiré, il y a des jours où on a du mal à se concentrer.

Voilà quelques exemples de journées que vous allez vivre, de moments que vous allez vivre. 

Et malheureusement, mais quelque part heureusement pour vous, grâce à ce type de journée, vous allez devoir vous dépasser, vous surpasser.

Vous allez sortir de votre zone de confort, vous allez faire des efforts importants, vous allez peut-être souffrir de tout cela.

Mais au final, cela va vous permettre de construire ce mental, de le développer, de l’endurcir, de le transformer en acier pour que vous puissiez, la prochaine fois, passer ces épreuves-là plus facilement. 

On est que des humains, on n’est pas des machines, on ne peut appuyer sur le bouton pour pouvoir faire les choses instantanément et parfaitement du premier coup et à chaque fois.

Cela ne fonctionne pas comme cela.

Vous êtes faillible, vous êtes sensible, vous pouvez être malade, du coup la machine elle ne fonctionne plus correctement. Mais pour palier un maximum de vos défaillances en tant qu’être humain, un mental d’acier va faire toute la différence. 

 

 

Les premiers pas pour se construire un mental d’acier

 

Se construire un mental d’acier, cela nécessite de changer, modifier, supprimer, apporter, améliorer pas mal de petites choses dans votre vie, dans votre mode de réflexion, dans votre mode d’action, dans vos relations avec les autres, dans votre manière de travailler. 

Je ne vais aborder que trois points, mais je vous en donnerai d’autres parce qu’il vous faut travailler sur toutes ces petites choses.

 

 

Ignorer les personnes nocives

 

Si je vous donne toutes les clés d’un coup, vous ne pourrez pas vous concentrer sur les premières et puis faire les suivantes.

Ce n’est pas possible.

Vous allez forcément en faire quelques-unes et pas toutes, alors que le but dans la construction d’un mental d’acier c’est d’agir sur tous ces points-là. 

Alors la première chose que vous devez faire, c’est ignorer ceux qui vous rabaissent et vous tirent vers le bas, les gens qui ne croient pas en vous, les gens qui pensent que :

  • vous n’êtes pas assez intelligent,
  • vous n’avez pas les diplômes pour,
  • que vous n’avez pas le temps pour,
  • vous n’avez pas l’argent pour,
  • vous n’avez pas la discipline pour,
  • que vous n’avez pas le mental pour…

Ce dont des gens qui en fait font des projections sur vous de leurs propres problèmes à eux.

Ne les écoutez pas, ignorez-les. 


Envie de vivre d'un business sur internet ?

FORMATION OFFERTE

Pour gagner plus et être libre de tout faire...

Et profiter de la vie

Inscrivez votre prénom et votre email puis cliquez sur le bouton.

 

privacy Données confidentielles.


Ne passez pas non plus du temps à essayer de les convaincre que votre démarche est la bonne, que vous lancez une entreprise et qu’elle va réussir parce que vous le voulez, parce que vous allez faire ce qu’il faut.

Inutile d’essayer de les convaincre.

Vous perdez du temps et vous perdez de l’énergie.

Et ce sont deux choses importantes que vous devez conserver pour vous construire un mental d’acier. 

Ne dépensez pas de l’énergie inutilement.

Ne perdez pas de temps à convaincre ces personnes-là qui ne comprennent pas ce que vous faites, qui ne sont pas dans votre tête, qui ne connaissent pas vos motivations.

Même si vous en avez parlé, elles ne les comprennent pas toujours, n’ont pas la même optique, n’ont pas la même vision que vous. 

Et dans ce cas-là, le fait d’entendre constamment, régulièrement, des gens qui vous dénigrent, des gens qui vous rabaissent, des gens qui vous tirent vers le bas, qui vous freinent, qui vous ralentissent, qui vous empêchent d’avancer, cela ne va pas vous aider à vous construire un mental d’acier.

Parce que ces informations elles rentrent quand même dans votre cerveau.

Le subconscient les assimile et forcément ils finissent par devenir une part intégrante dans votre mental et vous allez devoir les combattre. 

Là aussi, vous allez perdre beaucoup de temps à essayer de changer vos ancrages, de modifier votre façon de penser, de vous redonner de la force, de la motivation avec ces informations-là qu’ils vous ont données, qu’ils vous ont dites, répétées et rabâchées. 

 

 

 

Se débarrasser des personnes toxiques

 

Ignorez-les au point de ne plus les voir, parce que cela c’est important de vous couper, de vous débarrasser des personnes qui sont nocives, des personnes qui sont toxiques, cela c’est le deuxième point important. 

Le fait d’ignorer les gens qui vous rabaissent c’est une chose, mais débarrassez-vous aussi des gens qui sont nocifs pour vous.

Il y a des gens qui sont toujours en train de se plaindre quand ils vous voient.

Et il y a des personnes qui sont toujours en train de vous demander des services.

Il y a des personnes qui sont peut-être très dépendantes de vous pour X raison, que ce soit sur la partie émotionnelle, sur la partie financière, sur la partie matérielle, parce que vous avez une voiture par exemple et qu’ils n’en ont pas et qu’ils ont besoin de faire des déplacements. 

Donc, essayez au maximum de ne plus être en contact avec ces personnes-là qui vous aspirent de l’énergie, du temps et qui vous génèrent aussi bien souvent du stress, de la contrariété, qui vous obligent à faire des choses que vous ne voulez pas.

Vous le faites parce que vous devez rendre service, vous le faites parce que vous voulez bien vous faire voir, vous le faites parce que vous voulez être apprécié de cette personne-là. 

Mais au final, cette personne-là, si elle est nocive pour vous, forcément vous n’avez aucun intérêt à être apprécié par cette personne-là.

Il faut réfléchir aux personnes qui vous entourent et vous débarrasser de toutes les personnes qui sont toxiques pour vous, qui vous prennent du temps, de l’énergie, qui vous génèrent du stress, de l’angoisse, de l’anxiété ou toute autre forme d’émotion qui est négative pour vous et qui vous pompe en énergie. 

 

 

Eviter les contraintes

 

Et vous allez aussi vous retrouver dans ce troisième point puisque ce qu’il faut faire c’est absolument éviter de se contraindre à faire des choses que vous ne voulez pas.

Un exemple que je rencontre chez quasiment toutes les personnes que je peux côtoyer avec qui j’en parle, vous vous êtes surement retrouvé dans cette situation-là.

Vous avez été invité à un dîner ou une soirée, peu importe, et il s’avère que vous n’avez pas très envie mais que vous avez quand même dit « oui ». 

Puis l’échéance se rapproche et on se retrouve le jour fatidique, le jour où vous devez vous rendre à ce fameux dîner, à cette fameuse soirée.

Et en fait, vous n’avez pas vraiment, voire pas du tout en fait envie d’y aller.

Et vous vous demandez quelle excuse vous pouvez fournir pour ne pas y aller, pour justifier de votre absence. 

En fait, vous êtes sur un mode de fonctionnement qui n’est absolument pas productif pour votre mental.

Si vous ne voulez pas y aller, dites « non », apprenez à dire « non ».

Et en plus, vous n’êtes pas obligé de vous justifier.

Vous ne voulez pas y aller, vous dites « non », cela s’arrête là. 

Si vous dites « oui », vous vous retrouvez à vous poser la question jusqu’à échéance comment vous allez pouvoir éviter cette fameuse soirée, ce fameux dîner.

C’est stressant, cela demande de l’énergie, cela monopolise vos pensées. 

Et au moment d’y aller, deux options, soit effectivement vous trouvez une excuse, vous appelez ou vous envoyez un texto pour dire que vous ne viendrez pas ou alors vous y allez et vous ne passez pas forcément une bonne soirée.

Alors chose exceptionnelle, vous pourriez passer une excellente soirée, faire de belles rencontres, mais ce n’est pas toujours le cas. 

Mais regardez toute l’énergie que vous avez utilisée pour essayer de combattre cette dualité qu’il y avait en vous, entre le fait d’y aller parce que vous vous êtes engagé et le fait de vous rétracter et de dire « non », de ne pas y aller et de trouver une excuse.

Vous avez encore utilisé de l’énergie qui a forcément entamé votre mental parce que cela a monopolisé vos pensées, parce que vous avez mis beaucoup d’énergie à penser à cela alors que vous auriez pu mettre votre énergie à effectuer des actions pour votre business, à passer des appels pour développer votre entreprise, pour trouver des partenaires, pour gérer un problème avec un client par exemple.

Donc, il faut éviter absolument de faire des choses que vous ne voulez pas faire. 

 

Une technique supplémentaire

 

Je vais profiter de l’occasion pour vous donner une de mes techniques.

Lorsqu’on me pose une question ou du moins quand on me fait une proposition, quand on me fait une invitation et que la première réaction que j’ai c’est :

  • « je n’ai pas envie d’y aller,
  • ou je n’ai pas envie de le faire ou
  • je ne veux pas voir telle personne »,

 je cherche toujours à déterminer pourquoi je n’ai pas envie.  

Les réponses sont : je n’ai pas envie parce que je suis fatiguée, je n’ai pas envie parce que je n’aime pas cette personne.

je n’ai pas envie parce que le lieu ne me plaît pas, je n’ai pas envie parce que je n’ai pas le temps. 

Et une fois que vous avez trouvé la cause de votre manque d’envie, de votre manque d’envie de dire « oui » à cette personne-là, vous avez donc votre réponse, voire votre excuse pour pouvoir dire « non ».

Alors, vous pouvez l’utiliser en disant « non, je ne viendrai parce que je suis fatigué, j’ai besoin de me reposer » ou « je ne viendrai pas parce que j’ai une autre invitation » ou « je ne viendrai pas parce que je n’aime pas telle personne ». 

Au prime abord, cela peut paraître un peu politiquement incorrect de dire que vous ne venez pas parce qu’il y a une personne qui vous ne convient pas, qui ne vous plaît pas.

Mais pour autant, cela a le mérite d’être honnête.

C’est une façon comme une autre d’avoir l’excuse pour pouvoir justifier de son absence. 

Vous verrez qu’avec le temps, en développant un mental fort, un mental d’acier, mais aussi en vous modifiant, en travaillant sur votre confiance en vous, en travaillant sur votre ego, en travaillant sur votre force, en travaillant sur votre charisme, vous aurez la facilité de pouvoir dire « non » sans avoir à vous justifier.

Cela c’est une vraie force et c’est un réel atout de savoir dire « non » sans avoir à justifier, mais c’est quelque chose qui se travaille. 

Donc comme je vous le disais, aller à ce fameux dîner, à cette fameuse soirée alors que vous n’avez pas envie d’y aller, a consommé énormément d’énergie, vous a obligé à énormément d’effort et tout cela ce n’est pas nécessaire, ce n’est pas une obligation. 

Vous n’êtes pas obligé de faire les choses pour bien faire, pour vous faire bien voir, pour vous faire apprécier.

Vous devez aussi faire des choses qui vous vont, qui vous plaisent, qui vous apportent du plaisir, parce qu’à côté de cela il y a tout un tas de choses dans votre business que vous serez obligé de faire et qui, elles, devront être faites quoi qu’il arrive.

Cela va vraiment être une grosse contrainte. 

Alors que ces contraintes, qu’elles soient dans votre job, dans votre activité, dans votre business, vous devez les accepter et vous contraindre.

Parce que cela va vous permettre aussi de vous dépasser, d’aller au-delà des limites que vous avez pour pouvoir être encore plus fort et avoir un mental d’acier bien plus entraîné.

Mais pour ce qui est du reste, rien ne doit être contraignant ou très peu de chose. 

Réfléchissez toujours à ce qu’on vous demande, à ce qu’on vous propose, à ce qu’on vous suggère d’une manière plus ou moins fine ou plus ou moins subtile, faites de façon à ne pas tomber dans les pièges qui vont vous obliger à dire « oui » alors que vous voulez dire « non ».

Évitez au maximum les contraintes qui vous obligent à faire des choses que vous ne voulez pas.

Cela vous mine le moral et cela amoindrit votre mental.

 

Le 1er plan pour un mental d’acier

 

Commencez déjà par travailler sur ces trois points-là, donc ignorez les personnes qui vous rabaissent et qui vous tirent vers le bas, cela c’est primordial, parce que si vous n’entendez pas de mauvaise parole, vous ne les emmagasinez pas dans votre cerveau. 

Deuxièmement, débarrassez-vous des personnes nocives, des personnes toxiques, donc faites attention à la qualité et à la nocivité des gens qui vous entourent pour vous débarrasser des personnes qui ne vous apportent que des ondes négatives. 

Et enfin, évitez de faire des choses que vous ne voulez pas faire.

Apprenez à dire « non », développez cette aptitude.

Je sais que ce n’est pas facile.

J’ai moi-même travaillé énormément dessus. 

Mais cette capacité maintenant que j’ai à pouvoir dire « non » m’a permis d’avancer bien plus vite, m’a permis de faire du tri dans les personnes autour de moi, m’a permis de faire du tri sur les choses que je voulais faire, que je ne voulais pas faire, que j’étais obligée de faire pour mon business et d’autres que je n’étais pas obligée de faire pour les personnes qui m’entourent, proches ou pas.

Parce que j’ai su, à un moment donné, ce qui était important pour moi, ce qui me prenait de l’énergie, où je voulais mettre l’énergie que j’avais et comment je pouvais me permettre d’avoir un mental qui tienne la route tous les jours, qui soit positif, plus fort, qui se transforme tout doucement en acier.

Je me suis alors focalisée sur des choses importantes, des choses qui m’apportent quelque chose. 

Cela permet aussi d’être dans des situations qui concourent à augmenter la force de votre mental.

Parce que tous les jours, c’est un combat, tous les jours, il y a quelque chose à faire, tous les jours, il y a un échec.

Tous les jours, il y a un mur, tous les jours, il y a un problème, tous les jours, il y a une situation qui doit vous amener à vous surpasser, à aller plus loin, mais il faut de l’énergie pour cela, il faut de la volonté.

Et si vous dispersez votre énergie, votre temps, vos pensées sur des choses inutiles, vous ne pouvez pas vous concentrer sur les choses importantes. 

Commencez déjà par ces trois points-là.

Je vous en donnerai d’autres plus tard.