Abonnez-vous

Des centaines de milliers de personnes en France, mais aussi dans le monde, ont décidés de ne pas suivre le chemin traditionnel dans le travail comme salarié et de créer un business en indépendant. Cela leur apporte plus de liberté avec un style de vie différent qu’ils apprécient davantage.

Et démarrer en freelance avec un travail à temps plein est possible.

La facilité de démarrage d’une entreprise en indépendant a profondément changé l’environnement de l’entreprenariat et le mode de fonctionnement des entreprises.

Faire appel à des prestataires indépendants est de plus en plus courant. Les entreprises y trouvent plus de flexibilité. Cela permet donc à de nombreuses personnes de développer leur activité en freelance et de faire perdurer leur entreprise.
Pas de liens contractuels de travail et pas de charges salariales sont quelques avantages qu’en retirent les entreprises qui font appel à des freelances.

Les entreprises peuvent alors développer leur activité et ajouter des compétences ponctuellement, ou de manière récurrente, à leur entreprise pour avancer.

De plus en plus de personnes rêvent de devenir le patron de leur entreprise.

Alors comment commencer ?
Il vous est facile aujourd’hui de créer un business comme indépendant tout en conservant son emploi à temps plein. Ainsi, vous pouvez vous assurer la sécurité d’un salaire pour payer vos

Nous avons tous des factures à payer et des dépenses qui ne disparaissent pas comme par magie du jour au lendemain une fois que nous avons décidé de poursuivre nos rêves. Choisir de devenir entrepreneur implique de grandes responsabilités.

Je vous recommande de lire cet article de haut en bas, mais si vous préférez vous déplacer, voici une table des matières en hyperlien qui vous mènera directement à chaque étape de la création d’une entreprise indépendante.

 

1. Définir les objectifs

2. Trouver une thématique rentable : le marché

3. Définir vos clients idéaux : la cible

4. Définir les bons prix des produits et/ou services

5. Créer votre site

6. Montrer les compétences

7. Choisir vos clients

8. Afficher des témoignages

9. Se lancer

10. Séparer emploi et entreprise

11. Et après ?

 

Il est temps que je vous indique comment vous allez commencer votre activité en indépendant.

Il faut tout d’abord que vous sachiez vraiment pourquoi vous voulez être un freelance. Vous avez un temps limité pour effectuer votre activité et la façon dont vous travaillez est déterminante pour votre succès.

Maintenant, vous pouvez démarrer en freelance avec un travail à temps plein.

 

1. Définir les objectifs

 

Quand vous devez vous rendre à un rendez-vous, vous avez un objectif : aller à une adresse précise, rencontrer une adresse précise concernant un sujet précis;

Pour votre activité, c’est la même chose. Vous devez clairement établir vos objectifs pour savoir où vous allez et donc ce que vous devez faire.

Quel type de revenu vous voulez gagner ? Un revenu complémentaire, l’équivalent de votre salaire ou plus ?

Combien de temps vous voulez y consacrer ? 1h par jour, un mi temps, un temps plein ?

L’activité de départ que vous avez choisi est la base pour arriver à quelque chose de plus grand ? Ou vous voudriez vous diriger plus tard vers autre chose ?

Quelques questions parmi d’autres auxquelles vous devez répondre.

Plus les choses seront claires et précises concernant vos objectifs, mieux ce sera.

Il y a aussi ce qu’on appelle le « pourquoi ». Pourquoi vous voulez être indépendant et pourquoi vous voulez faire cette activité précisément ? Pourquoi vous voulez gagner un certain montant et pourquoi vous voulez utiliser ce montant pour telle ou telle autre chose ? Creusez vos « pourquoi » sur plusieurs niveau. Vous pourriez être surpris et en apprendre davantage sur vous.

Avec vos objectifs bien définis maintenant, vous savez que vous devrez travailler pour les atteindre. Vous savez aussi qu’une fois que le montant de revenu que vous voulez, sera atteint, vous pourrez quitter votre statut de salarié.

Il vous faut déterminer approximativement ensuite le nombre de clients dont vous avez besoin et combien les facturer pour atteindre le revenu minimum qui vous permettra de vivre sans votre salaire.

Démarrer en freelance avec un travail à temps plein, c’est la mise en place de stratégies et quelques calculs.

 

2. Trouver une thématique rentable

 

Imaginons que vous êtes un webmaster ou que vous passez votre temps libre à apprendre et développer vos compétences.

Certes, c’est un marché avec de la concurrence.

Cependant, beaucoup d’entre eux ont décidés d’appliquer des tarifs bas ou du moins certains seront prêts à baisser leur tarif en dessous des vôtres.

D’abord, prenez en considération le fait que vos concurrents peuvent se trouver dans des pays où le coût de la vie est bien plus bas.

Ensuite, certains n’ont pas vos compétences.

N’essayez pas de vous aligner au prix le plus bas.

Il y a des clients prêts à payer plus chers selon ce que vous proposez.

De nombreux sites de micro services ou jobbing proposent des services identiques aux vôtres à des prix très bas.

Ce sont d’ailleurs des sites où je vous déconseille de vous inscrire.

Démarrer en freelance avec un travail à temps plein vous oblige à être rentable.

Pour avoir un prix à la hauteur de vos compétences, vous devez trouver un marché voire une niche précise dans votre thématique.

Cela vous permettra d’accéder à un type de client qui aura les moyens de payer le prix que vous demandez pour vos produits ou services.

En ciblant un marché précis donc en déterminant une thématique claire, vous vous retrouverez avec une concurrence moindre.

Mais cette concurrence sera sur la valeur de vos produits ou services et non sur le prix.

Il est préférable de ne pas prendre n’importe quel client au départ.

Il vaut mieux se concentrer sur un domaine qui vous intéresse et de viser l’excellence.

En étant le meilleur sur un domaine précis, vous pourrez alors avoir des prix plus élevés et éliminer facilement les concurrents moyens.

Même si vos premiers clients ne vous confient pas des projets importants, ils vous permettront d’asseoir vos compétences et de gagner en visibilité et notoriété.

 

3. Identifiez votre cible

 

Après la définition de votre marché, de votre thématique, il vous faut attirer les bons clients.

Au démarrage, vous allez émettre des hypothèses quant à la définition de votre client idéal.

Et c’est avec ce profil de client « parfait » que vous allez pouvoir cibler les prospects qui lui ressemblent.

Après avoir eu quelques clients, vous serez alors en mesure d’avoir une idée beaucoup plus claire du profil de votre client idéal.

Si ce type de client vous convient, restez sur cette cible et continuer à les prospecter.

Si ce n’est pas le cas, modifiez le profil mais modifiez aussi peut-être la manière dont vous proposez vos produits ou services.

Au fur et à mesure, le profil du client idéal va se préciser de plus en plus.

Il se peut même que vous ayez 2 voire 3 types de clients dans votre fichier.

Il est aussi important de savoir que vous pouvez vous concentrer sur 1 ou 2 types que vous aurez choisi.

Cela peut être intéressant si les 2 types de clients évoluent dans des secteurs qui sont liés.

Cela permettra de faire circuler votre réputation d’un secteur à l’autre et donc de démultiplier vos clients.

Pourtant, faire le choix de ne pas prendre tous les clients au départ n’est pas facile.

Pour démarrer en freelance avec un travail à temps plein et en faire une entreprise prospère, il faut faire des choix tactiques

Lorsqu’on crée un entreprise, il faut penser à l’avenir, à ce que vous construisez.. pas à ce que vous gagnez aujourd’hui.

Ce sacrifice vous permettra de gagner davantage sur le long terme.

C’est aussi avec un processus de ce type que vous allez gagner en valeur mais aussi en compétence par votre spécialisation.

Mais il vous faudra être capable de fournir de la qualité étant donné que vous n’avez pas beaucoup de temps pour votre activité.

Si vous arrivez à rendre vos clients très satisfaits de vos produits ou services, ils feront eux-mêmes la promotion de votre entreprise.

Ils seront vos meilleurs vendeurs.

Et votre autorité dans votre domaine va grandir et vous allez être l’entreprise incontournable pour votre type de client idéal.

Vos nouveaux prospects hésiteront beaucoup moins face à vous car ils sauront que vous êtes le meilleur dans votre partie pour leurs projets.

Ce qui, une fois de plus, vous permettra de facturer davantage sans que cela gêne vos prospects.

Il vous faut vous poser quelques questions pour déterminer votre client idéal :

  • Qui ou quelle entreprise pensera que mes services lui sont utiles et nécessaires,
  • Qui ou quelle entreprise a les moyens de payer les prix que je vais facturer,
  • Si c’est une entreprise, qui est le meilleur interlocuteur et décideur,
  • Si c’est une entreprise, où puis-je récupérer des informations sur elle pour mieux la toucher,
  • ….

C’est avec ce genre de questions que vous allez pouvoir être capable de créer un email froid pour entrer en contact avec vos clients idéaux.

Vous saurez quoi leur offrir et quoi leur proposer, en terme de valeur, pour les interpeller.

Puisque vous avez cibler vos futurs clients, vous avez déjà quelque chose à leur proposer qui leur correspond.

Ils seront déjà plus prédisposés à vous suivre et ont plus confiance dans les résultats que vous pouvez leur apporter.

 

4. Fixer des bons prix

 

Pour commencer et pour l’établissement du bon prix, vous pouvez avoir plusieurs approches.

La première consiste à regarder les prix de la concurrence. Essayez de bien regarder ce qu’ils proposent de manière à comparer des prix sur des produits ou des services identiques.

Pourtant, pensez à la valeur que vous apportez et c’est la deuxième approche.

C’est là que va se faire toute la différence avec vos concurrents et ce qui vous permet de facturer davantage.

C’est à vous de déterminer votre valeur et personne d’autre.

Si vous manquez un peu de confiance en vous, partez avec un prix et augmentez-le régulièrement.

Cette stratégie vous permettra de gagner en confiance, de gagner plus d’argent et d’avoir davantage de clients qui ont les moyens de vous payer.

A mes dépends, j’ai appris que les clients à qui je facturais des prix bas, sont les plus enclins à se plaindre.

Quand je facturais plus, la valeur perçue était plus importante et le client était plus rassuré sur ce que je pouvais lui fournir.

C’est pour cette raison que vous ne devez pas avoir de prix bas et immédiatement cibler des clients qui ont un budget important.

Vos prix sont estimés, évalués en fonction du budget que possède le client.

Un client à petit budget ne peut pas se permettre de se tromper de produit ou de service.

En ciblant correctement vos clients idéaux, vous êtes certain de proposer à la bonne personne ce dont elle a besoin.

Vos clients estimeront alors que le prix est justifié.

Ne surchargez pas vos prix. Vos clients pourraient alors s’adresser à quelqu’un d’autre.

Il suffit de leur montrer que vous êtes la bonne personne pour les aider (ou la personne qui a le bon produit).

Vous ne serez pas toujours la bonne personne pour tous vos prospects.

Et ce n’est pas parce que vous maitrisez le vocabulaire de votre métier ou de la branche de votre prospect que vous allez le convaincre.

Votre autorité va grandir avec le temps et c’est aussi un levier pour l’augmentation de vos tarifs.

 

5. Créer un site

 

Créer un site mais pas n’importe quoi !

Vous devez avoir un site qui sente le professionnalisme.

Quant aux contenus, il doit aussi faire paraître une grande valeur de vous, de votre entreprise, de votre prestations ou produits.

Comme c’est la première impression qu’à un futur client de vous, soignez la.

Vous devez renseigner vos prospects sur les différents services ou produits que vous fournissez.

Ces informations doivent être efficaces sans être trop techniques.

Donnez aussi l’information concernant le type de client à qui s’adressent vos produits ou services.

Vous allez indiquer aussi vos compétences et démontrer votre valeur.

Vous parlerez de vos spécialités et montrerez ce que vous avez déjà fait.

Vos travaux précédents ou produits doivent être mis en valeur pour donner aussi une valeur perçu plus importante.

Pensez à exposer, si vous le pouvez, les clients avec lesquels vous avez travaillé.

N’oubliez pas d’indiquer les moyens de vous contacter. Sans quoi, vous n’aurez aucun client !!

Mettez à jour régulièrement votre site avec de nouveaux projets effectués ou produits et indiquez des dates.

Cela permettra aux indécis de voir votre évolution.

Votre site va évoluer, comme vous, au fur et à mesure que le temps passe.

Vous pouvez regarder ce qui se fait chez vos concurrents pour améliorer votre site et son contenu.

Et vous pouvez reformuler vos différentes propositions.

Vous améliorez votre positionnement sur votre marché.

Vous construisez la valeur de votre entreprise avec le temps et votre site est votre vitrine.

 

6. Montrer vos compétences

 

Comme votre site vous sert à montrer vos compétences et votre expertise dans votre domaine, vous devez le soigner.

Et c’est avec cette approche que vous devez publier régulièrement du contenu.

Ce sera sous forme d’articles, d’images, d’infographies, de vidéos qui feront forte impression auprès de vos prospects idéaux.

Quand vous avez compris ce dont a besoin votre client idéal, vous allez lui fournir le contenu qui va lui fournir ce qu’il veut.

Pour montrer ce que vous valez, ce que vous faites, ce que vous vendez, ce moyen est le plus efficace.

Avec ces contenus, vous commencez déjà à vendre.

Et à vendre ce dont le client a besoin…

Et en montrant ce que vous savez faire et ce que vous avez déjà fait, ou vos connaissances sur vos produits, vous faciliterez la prise de décision de vos prospects.

Ils seront déjà grandement convaincus.

Vous pouvez vous fixer un fonctionnement où une fois par mois, c’est le minimum, d’alimenter votre site.

Ecrivez un article approfondi d’au moins 6 000 mots sur un sujet qui concerne vos clients.

Profitez de cette article pour apprendre à vos prospects des choses sur le secteur d’activité dans lequel vous évoluez et ce que cela peut leur apporter par exemple.

Vos prospects vont alors vous découvrir, comprendre votre approche, apprendre davantage sur vos compétences et votre vision.

C’est ce qui, aussi, leur permet de se rapprocher de vous, de mieux vous connaitre et ainsi de se sentir lié à vous avant même d’avoir pris contact.

Cela créer une confiance qui facilitera la communication et la vente.

Il faut que votre site soit en adéquation complète avec ce que vous vendez.

Ne montrez pas de singes si vous vendez de l’éducation canine.

Ca coule de source pourtant il faut rester concentré sur ce que vous voulez vendre.

Votre site n’est pas non plus l’animation d’une communauté comme sur une page Facebook par exemple.

Votre site, c’est vous. C’est votre image, votre personnalité.

Et ce n’est pas parce que vous avez le sens de l’humour qu’en mettant votre signe aux 15 bananes que vous allez faire mouche.

Au contraire.

Vous devez rester sur le même style sur toutes les pages de votre site, sur votre contenu, sur votre écriture…

 

7. Choisir vos clients au démarrage

 

Votre temps est précieux et en plus, vous n’en avez pas beaucoup pour votre activité.

Vous devez chercher de nouveaux clients, faire le travail pour eux (ou vendre des produits) et tout ça doit être rentable.

Sans compter que vos premiers client vont entrer dans votre portefeuille et que vous allez les montrer sur votre site (s’ils sont d’accords).

Et c’est eux qui vont donner une valeur sur votre site aux nouveaux prospects…

Vous devez donc éviter de vous tromper dans le choix de vos premiers clients.

La plus grosse erreur que vous pouvez faire à ce moment-là est de prendre tous les clients parce que vous voulez réussir.

Je vous le déconseille.

Chaque client choisi va donc être un choix réfléchi car important pour l’avenir de votre entreprise.

Pour faire ce choix, vous devez faire une évaluation sur ce que peut vous apporter ce nouveau client dans l’avenir.

Par exemple, si votre prospect a mauvaise réputation, il est déconseillé de travailler avec lui.

Dans le futur, on pourrait vous associer à sa mauvaise réputation.

Si par contre, il vous permet de toucher une cible de clients qui vous intéresse, alors c’est un client à choisir.

Partez du principe que le choix de vos premiers clients doit vous permettre de vous rapprocher de vos objectifs.

Eliminez ou éviter tout ce qui vous en éloigne.

Les clients avec lesquelles vous décidez de travailler doivent être suivis de près.

Ils sont précieux parce qu’ils concourent, malgré eux, à vous bâtir une réputation et une valeur pour vos futurs clients.

N’hésitez pas à utiliser des outils comme des gestionnaires de projets (pour les prestations de services) et des crm (pour tous) qui vous permettront d’avoir une source d’informations sur eux et un historique centralisé.

Si vous êtes sur la prestation de services, il peut être plus intéressant, quelques fois, de travailler, sur le long terme, avec peu de clients.

La période de démarrage n’est pas facile d’autant plus quand on manque de temps.

Se concentrer sur peu de clients permet d’avoir des revenus plus récurrents et plus sûrs que d’avoir des clients en ponctuel.

Engager vos clients dans le temps permet d’asseoir vos revenus et de vous assurer d’un chiffre d’affaire tous les mois.

 

8. Petits hacks

 

Vous allez avoir du mal à vous faire un nom dans votre domaine, si personne ne sait que vous existez.

Vos contenus vont contribuer à vous faire connaître.

Mais je vais quand même vous donner 2 hacks.

Le premier consiste à insérer dans vos contenus des liens vers des sites d’autorité.

Ce sont des sites très connus, qui ont une très bonnes réputations et qui existent depuis longtemps.

Bien évidemment, ce sont des sites dans votre thématique.

Le deuxième c’est l’insertion de liens vers des sites de vos clients, actuels ou passés.

Enfin le troisième, c’est encore des liens à mettre dans vos contenus.

Là, vous allez cibler les entreprises ou les personnes qui sont « vos rêves ».

Si vous voulez, dans vos objectifs, travailler avec une multinationale, citez-la et mettez des liens vers leurs sites.

Si vous voulez avoir un partenariat avec une personne, une influenceuse internationale par exemple, faites pointer des liens vers son profil social et son site.

Une fois le contenu publié, informez les personnes mentionnées dans votre article en leur envoyant un message avec le lien de votre publication.

En général, ce n’est pas toujours le cas, mais si vous avez publié de la qualité, votre interlocuteur fera circuler votre lien et le partagera sur son ou ses réseaux sociaux.

Aujourd’hui vous n’avez ni la notoriété, ni les compétences, ni la structure pour travailler avec ces entités-là.

Mais vous devez toujours avoir une vision éloignée dans le temps.

Cela peut faire parti de vos objectifs sur le moyen ou long terme.

Qui vous dit que vous ne travaillerez jamais avec cette influenceuse ?

BONUS : mettez ces liens en nofollow. Si vous ne savez pas de quoi je parle, notez les hacks et cette information quelque part, j’y reviendrai.

Ce qui est encore plus intéressant, c’est que cela vous a permis d’entrer en contact avec des structures ou des personnes qui n’auraient même pas jetés un oeil sur vous avant.

Maintenant, ils savent que vous existez…

A vous de leur donner envie de vous connaître….

Et votre réseau n’est pas uniquement constitué de personnes que vous connaissez vraiment.

Ce sont aussi des contacts, des connexions comme celles-ci qui peuvent aussi vous amener vers d’autres projets, d’autres client…

 

9. Lancez-vous

 

En démarrant une activité en freelance, vous devez immédiatement adopter une stratégie de positionnement.

Si vous agissez comme un petit, un débutant, une personne inexpérimentée et que vous ne visez pas grand, cela va jouer sur vos attitudes et votre comportement.

Donc, revoyez l’approche que vous avez. Ajustez votre comportement.

Et démarrer en freelance avec un travail à temps plein c’est aussi montrer immédiatement votre extraordinaire potentiel et vos grandes valeurs.

Soyez petit mais comportez-vous comme un grand !!

Comme si votre activité est une grosse entreprise de valeur.

Peu importe qui vous êtes et ce que vous êtes au départ, vous devez vous comporter de manière à amener votre entreprise vers une certaine grandeur.

Vous devez avoir une approche qui vous permettra de convertir vos prospects en clients.

Apprenez à proposer vos compétences en laissant percevoir une grande valeur.

Faites des propositions irrésistibles et choisies méticuleusement pour amener vos prospects vers une action et donc une conversion en client, qui payent mais surtout en client longue durée.

 

10. Séparer emploi et activité

 

Votre job et votre activité sont 2 choses différentes.

Comme vous souhaitez quitter votre emploi, votre activité reste secondaire tant qu’elle n’est pas capable de vous faire vivre confortablement.

Vous devez donc vous assurer que vous êtes capable d’assurer votre emploi en tant que salarié d’abord.

Pour ce faire, évitez d’utiliser les ressources de votre employeur pour exercer votre activité.

Par exemple, n’appelez pas vos clients des téléphones de votre employeur.

N’utilisez pas votre temps de travail de salarié à effectuer le travail pour les clients de votre activité.

Ne travailler pas pour votre seconde activité sur les ordinateurs de la société qui vous emploie.

Voilà quelques précautions à prendre.

Maintenant, vous pouvez vous lancer.

N’hésitez pas.

Vous n’avez rien à perdre et tout à gagner.

Il n’y a pas d’âge pour se lancer dans une activité indépendante.

Que vous soyez au chômage, en maladie, en congé maternité…

Toutes les situations offrent leur opportunité de créer une entreprise en indépendant.

Etre freelance n’est pas réservé aux plus intelligents.

 

Les raisons pour démarrer à son compte

 

1. Pas de contraintes ni de pression

 

Démarrer en freelance avec un travail à temps plein c’est l’assurance de prendre le chemin de la réussite.

Puisque vous avez un emploi qui vous assure un salaire tous les mois, vous n’êtes pas obligé de travailler 10 heures par jour sur votre activité de freelance.

Cela vous permet de créer et développer votre entreprise jusqu’à qu’elle puisse vous fournir un revenu au moins aussi important que celui que vous verse votre employeur aujourd’hui.

Vous pouvez donc travailler sereinement et sans stress à votre activité.

Vous n’avez pas de pression financière.

Avancez à votre rythme sans vous focaliser sur les gains mais plutôt sur la valeur.

Vous évoluez en douceur dans l’acquisition de compétences et le développement de votre chiffre d’affaires.

Vous apprendrez aussi à quoi ressembleront vos journées quand vous passerez à plein temps sur votre activité.

Et puis, vous avez le temps de vous former à la vente, au marketing, au management et aux autres compétences que vous devrez développer.

 

2. Gagner plus d’argent

 

Le revenu complémentaire généré par votre activité est très appréciable.

Je vous conseille pourtant de ne pas y toucher.

De ne pas le dépenser.

Mettez-le de côté, vous en aurez besoin.

N’oubliez pas quand même de faire un suivi financier de votre activité.

Analysez l’évolution de votre chiffre d’affaires mais aussi veillez au bon encaissement de vos factures auprès de vos clients.

Avec un compte bancaire dédié à votre activité, vous serez moins tenté de dépenser l’argent que vous avez gagné.

Travaillez toujours à l’augmentation de votre chiffre d’affaire.

Cela vous permettra de quitter plus vite votre job.

 

3. Se développer

 

Démarrer en freelance avec un travail à temps plein veut dire que vous allez apprendre à travailler en indépendant, en solo, en chef d’entreprise.

Vous allez vous développer à titre personnel autant que vous allez développer votre entreprise et votre expérience.

C’est un des points les plus intéressants dans la création d’une activité à son compte.

Entre forces et faiblesses, vos découvertes seront multiples.

Vous allez affiner vos talents

Vous allez améliorer vos compétences.

Et cerise sur le gâteau, c’est en étant payé par vos clients pour que vous grandissez votre expertise.

Plus vos compétences et votre expertise seront grandes, plus vous gagnerez.

Vous devez viser un but : être le meilleur !!!

 

4. Calculer les prix

 

Ne partez pas de trop bas.

Si vous vous lancez comme indépendant, c’est que vous estimez en avoir les compétences.

Alors ne vous vendez pas à des prix trop bas.

Votre prix doit aussi prendre en considération les impôts et charges inhérents à votre activité.

Il y a aussi tous les frais que vous avez pour pouvoir exercer votre activité (par exemple l’abonnement à un auto répondeur).

Donc ne faites pas de comparaison entre le tarif horaire d’un salarié et celui d’un indépendant.

Les bases de calcul ne sont pas du tout les mêmes.

 

5. La naissance d’une marque

 

Démarrer en freelance avec un travail à temps plein ne veut pas dire que vous n’êtes pas professionnel.

Comme vous êtes votre entreprise, vous avez créer une marque personnelle.

VOUS  êtes la représentation de votre entreprise.

A travers vous, votre entreprise est identifiée.

C’est une force que vous devez développer.

Mais au démarrage, sans clients, votre marque n’a pas de valeur.

A défaut d’avoir des exemples de ce que vous avez fait, montrez ce que vous pouvez faire.

Vous pourrez coupler à ça une tarification qui permettra à vos prospects de se faire un avis sur la qualité par le visuel mais aussi par le prix.

 

6. Se rapprocher des personnes

 

Démarrer en freelance avec un travail à temps plein n’est pas une activité qu’on développe seul.

Avoir un réseau, faire du réseautage, c’est important.

Mais ce qui va être le plus fructueux et le plus rentable, c’est de créer de vrais liens.

Par exemple, les relations que vous avez avec vos clients.

En leur apportant davantage de valeurs, vous allez renforcer votre relation.

Et vous construisez en douceur une relation qui peut durer longtemps.

Il se pourrait même que vous puissiez avoir des liens plus personnels avec vos clients.

Vous pourriez aussi être en lien avec des salariés d’entreprise dans des domaines connexes aux vôtres.

Cela vous permettrait d’ouvrir des portes auprès de clients que vous n’auriez pas touché seul.

Votre objectif doit être la construction d’une marque personnelle.

Parce que cela va asseoir aussi votre activité dans la durée.

 

7. Se découvrir

 

Votre activité secondaire va vous permettre de mettre le doigt sur ce qui vous plait vraiment dans votre activité… mais aussi ce qui ne vous emballe pas.

Vous allez donc vous développer sur ce que vous aimez.

Vos propositions vont s’orienter davantage vers ce qui vous plait.

Vous allez renforcer votre expertise sur une spécialité.

Démarrer en freelance avec un travail à temps plein c’est aussi démarrer un nouveau cycle d’apprentissage sur vous-même.

Et pour ce qui ne vous plait pas, déléguez-le ou ne le proposez plus à vos clients.

Concentrez-vous sur la meilleure partie de vous même : vos forces, vos talents, vos passions…

 

8. Manière de travailler

 

La détermination doit être votre principale caractéristique au commencement de votre activité.

Ne rien lâcher pour atteindre vos objectifs.

Malgré les problèmes de salarié, malgré les problèmes personnels, malgré les problèmes qui jonchent votre parcours…

Vous devez vous organiser, vous discipliner.

Et plus de remise au lendemain.

Atteignez vos objectifs par étape vous permettra de ne pas vous laisser abattre et justement de vous remotiver en cas de faiblesse.

Soyez transparent avec vos clients.

Vous pouvez avoir un imprévu qui ralentisse votre travail. Le client peut le comprendre si vous lui dites. Il n’appréciera pas si vous le laissez dans l’ignorance pour finir par le mettre devant le fait accompli.

Vous devez avoir une ligne de conduite, apprendre à vous tenir à vos engagements, à respecter des limites…

C’est d’autant plus vrai quand vous commencez puisque vous n’avez que quelques heures pour votre activité.

Il vous faut être efficace.

Démarrer en freelance avec un travail à temps plein c’est créer une entreprise qui sera grande demain.

 

11. Les étapes d’après

 

Au départ, vous allez pouvoir faire évoluer votre activité et donc vos revenus jusqu’à ce que vous puissiez vivre de votre entreprise.

Et enfin quitter votre emploi.

Il est plus sécurisant, et plus intelligent, de développer votre entreprise pendant que vous êtes salarié.

Votre salaire vous permettra d’assurer le paiement de vos factures pendant que vous construisez votre entreprise.

Votre objectif est d’abord de créer, développer et réussir votre entreprise.

Ensuite, vous déléguez une partie de votre activité, ce qui va vous dégager du temps.

Enfin, après avoir quitté votre emploi, vous aurez une vie plus agréable et surtout vous gagnerez plus d’argent pour profiter.

Pour vous engager sérieusement dans la construction de cette nouvelle vie, vous devez vous former pour apprendre à mieux travailler, à gagner de l’argent et à gérer votre entreprise.

Vous êtes alors un entrepreneur intelligent.

C’est le temps dégagé qui vous permet de mettre en place des stratégies qui vont vous permettre de faire décoller de manière significative votre entreprise.

Et de passer d’un salaire qui vous fait vivre à un salaire de 10 000 €, voire même d’atteindre des salaires indécents !!

Vous entrerez alors dans un fonctionnement où vous toucherez des revenus passifs.

Je ne vous conseille pas de vous endetter pendant le démarrage de votre entreprise. Cela risque de vous mettre une pression qui peut vous menez à l’échec.

Vous devez donc démarrer votre entreprise pendant que vous avez un emploi à temps plein et travaillez le soir, le week-end et dès que vous avez du temps libre.

Vous allez beaucoup apprendre et dans divers domaines.

Ce n’est pas simple si vous décidez d’apprendre tout seul dans votre coin.

L’accélérateur le plus puissant est la formation.

Je peux vous assurer que même si ce n’est pas toujours facile d’avoir un job à temps plein et de créer son entreprise, votre acharnement aura un résultat qui en vaut la peine.

Mais votre engagement vous permettra de générer davantage d’argent.

Cette manne financière vous permettra aussi de déléguer, toujours plus jusqu’à ce que vous puissiez vous extraire de votre entreprise.

C’est à ce moment là que vous ne serez plus un freelance mais un chef d’entreprise.

C’est ici que vous découvrirez l’indépendance financière.

Peut-être que vous aurez atteint votre objectif…

Mais je ne suis pas inquiète… Vous allez trouver d’autres objectifs à atteindre…

Démarrer en freelance avec un travail à temps plein est maintenant à votre portée… A vous de jouer !


Envie de vivre d'un business sur internet ?

24H D’ACCES OFFERTS

Pour gagner plus et être libre de tout faire...

Et profiter de la vie

Inscrivez votre prénom et votre email puis cliquez sur le bouton.

 

privacy Données confidentielles.