Abonnez-vous

Toutes les stratégies marketing ne sont pas bonnes pour votre blog. C’est votre thématique et vos objectifs qui vont vous permettre de choisir les stratégies qui vous sont nécessaires.

Bien évidemment, les stratégies webmarketing sont à appliquer puisque vous avez un business en ligne.

L’idée n’est pas de toutes les utiliser mais de savoir qu’il y a différentes stratégies marketing sur lesquelles vous pouvez travailler. Elles ne s’appliquent pas toutes en même temps. Elles sont indispensables pour développer votre business.

Le marketing relationnel

Le marketing relationnel sert à développer une relation entre vous et vos visiteurs, prospects et clients. Grâce à un dialogue que vous allez mettre en place et entretenir, vous allez, entre autres, fidéliser vos contacts.

Ce dialogue commence avec votre contenu, dans votre façon de vous adresser à vos visiteurs. En captant leur attention, en leur donnant envie d’en apprendre davantage, vous commencez à construire un lien.

Une fois dans votre liste de prospects, vos mails seront le deuxième support avec lequel vous allez développer votre relation.

Et enfin, avec vos clients, vous allez personnaliser vos mails et améliorer votre proximité. L’email d’anniversaire peut être une bonne idée pour vous rapprocher de vos clients.

Les messages échangés (par le SAV par exemple) vont être aussi un support pour vous rapprocher de vos contacts.

Avec le canal des réseaux sociaux, vous allez aussi créer un lien avec votre audience d’une autre manière.

Vous pouvez également vous appuyer sur des systèmes de récompense comme la carte fidélité, des services exclusifs, des invitations…

Cette approche va permettre de fidéliser vos clients très longtemps et ainsi leur vendre plus et plus longtemps.

On oppose le marketing relationnel au marketing transactionnel qui lui aussi se travaille et qui est focalisé sur la vente.

Le marketing direct

Le marketing direct c’est toutes les actions qui vont vous permettre d’établir un contact personnalisé et mesurable par l’envoi d’un message directement à votre cible. Que ce soit pour communiquer ou pour vendre, le but est d’obtenir une réaction immédiate de votre cible. Et ça se mesure.

En calculant un ratio, vous allez pouvoir mesurer l’efficacité de votre stratégie. Vous allez diviser le nombre de messages envoyé par le nombre de retours réels. Appelé aussi coût d’acquisition ou coût de fidélisation suivant la nature du message et du retour recherché.

Basé sur 3 axes, le message, la cible et le canal de diffusion, vous allez pouvoir faire bouger vos contacts, augmenter votre liste d’emails ou encore augmenter vos ventes.

Le marketing promotionnel

Cette démarche est un ensemble de techniques et de moyens de communication mis en place dans votre plan d’action. L’objectif est de susciter la création ou le changement du comportement d’achat ou de consommation auprès de votre cible.

Vous allez utiliser différents moyens pour entrer en contact avec votre cible. Vous devez faire des tests pour savoir quel est le canal le plus efficace. Pour les canaux moins porteurs, vous devrez soit les améliorer soit les abandonner.

Vos messages contiennent vos offres. Et oui, tout est dans l’art et la manière de proposer que ça se joue. Mais là aussi, ne vous contentez pas des premiers résultats.

Au-delà de l’offre que vous proposez, il y a aussi la possibilité d’amener différemment votre interlocuteur vers l’acte d’achat.

 

Le buzz marketing

 

Le marketing viral vise à créer des contenus qui vont marquer les esprits, créer un certain effet d’attente et faire parler de vous ou vos produits.

Alors là, tout le monde court après un buzz pour se faire remarquer. On cherche tous à avoir du contenu viral qui incite au clic ou à l’achat.

Il y a quelques astuces mais pour autant, la majorité du temps, c’est aussi un coup de chance pour les débutants. Pour vous aider, regardez ce qui fait le buzz dans votre thématique et analysez les mots, le contenu (forme et fonds) et la présentation. Vous finirez par trouver quelques points communs et ça vous aidera à faire de meilleurs contenus.

 

Le growth hacking

 

Le growth hacking est une stratégie marketing différente, un peu en marge.

Son objectif est de provoquer une croissante rapide et importante du trafic et aussi augmenter la liste d’emails.

Il joue sur la viralité et les habitudes de l’internaute.

Je simplifie. En tant qu’internaute, nous avons des réflexes et des modes de fonctionnement. En mettant en place certains processus, ou en proposant certaines choses, l’internaute réagit quasi à chaque fois comme voulu.

Certaines techniques sont à la limite de la légalité. Mais comme toujours, à prendre des risques pour plus, il faut aussi s’attendre à prendre des risques pour moins, voire beaucoup moins…  Les pénalités de Google peuvent être violentes.

Quelques fois, ce sont des techniques simples à mettre en place et qui font beaucoup d’effets !

 

Le marketing on line (e-marketing ou marketing digital)

 

C’est l’utilisation des techniques comme le web marketing, le référencement naturel, le SEO, le SEA, les campagnes AdWords et autres, qui vont permettre de promouvoir votre blog et vos offres.

Vous passez par la création et l’optimisation de votre blog et la génération de trafic.

Ce sont ces stratégies qui sont à utiliser sans mesure.


Envie de vivre d'un business sur internet ?

24H D’ACCES OFFERTS

Pour gagner plus et être libre de tout faire...

Et profiter de la vie

Inscrivez votre prénom et votre email puis cliquez sur le bouton.

 

privacy Données confidentielles.


 

Le marketing émotionnel

 

Le marketing émotionnel s’oppose au marketing pragmatique.

Le 1er joue sur les émotions. Vous allez créer des contenus et des produits qui vont faire passer une émotion qui sera ressenti par le lecteur. La peur par exemple.

Le 2nd, lui joue sur le côté pratique de votre produit en se basant sur l’aspect, l’utile ou encore l’esthétique.

Là encore, vous pouvez toujours faire passer des émotions. Peu importe le produit. Pourtant, pour certains produits, il sera plus facile de jouer sur les émotions que pour d’autres.

 

Le permission marketing

 

Le permission marketing est une technique marketing où vous avez besoin de l’autorisation des personnes ciblées avant de leur envoyer un message publicitaire. On parle aussi d’Opt In (option d’adhésion à).

Ce type de marketing permet de transformer des inconnus en prospects, puis des prospects en consommateurs.

En plus clair, lorsque votre visiteur vous laisse son adresse email, il vous donne déjà une autorisation de lui envoyer des mails. C’est l’opt-in.

Si dans le premier message, il y a un lien à cliquer pour valider l’adresse email, c’est du double opti-in. Cette confirmation est importante. Pourtant, aujourd’hui, les internautes sont pressés et cette manipulation de validation n’est pas toujours appréciée. Mais faîte des tests. Vous verrez ce qui fonctionne le mieux pour votre business.

 

Le content marketing

 

Le content marketing est une stratégie qui consiste à produire du contenu, de l’information. Son but est de faire connaître votre histoire, votre blog et vos valeurs.

Vos contenus sont pour une audience ciblée, celle que vous avez défini au départ. Ils doivent donner des informations, des solutions, des astuces pertinentes et intéressantes pour votre cible sinon c’est inutile.

Se tromper de cible ou se tromper de contenus va vous perdre du temps et de l’argent.

 

L’inbound marketing

 

L’inbound marketing c’est une pratique qui fait venir le client à vous. Vous évitez de les démarcher comme on le pratique dans les entreprises de la vie réelle, appelé outbound marketing.

L’internaute et la personne dans la vie réelle ne fonctionnent pas de la même manière dans leur démarche d’achat.

Avec cette technique, vous allez gagner du temps et jouer sur le comportement des internautes. Ce sont d’autres règles.

Le marketing de contenu fait partie des pratiques de l’inbound marketing.

Toutes vos actions n’auront qu’un seul but c’est d’attirer le client à vous.

Comme d’autres stratégies, l’inbound marketing est composée de différentes stratégies marketing. Genre poupée russe.

 

Le marketing ethnique

 

Là, vous allez basé votre marketing ethnique sur l’ethnie de votre audience.

Vous allez personnaliser vos messages par rapport à vos segments.

Un exemple avec les produits cosmétiques. Les fonds de teint pour ces dames. Vous allez avoir 2 segments avec 1 produit spécifique pour chaque segment. Les femmes au teint clair auront un produit adapté à leur teint mais peut-être que la texture sera spécifique aussi. Les femmes au teint foncé auront un produit différent et particulièrement fabriqué pour leur type de peau. Attention, je n’y connais rien dans ce genre de produit. J’aurais pu parler de voiture. Celles pour le marché français et celles pour le marché russe par exemple, où il fait bien plus froid donc les caractéristiques seront différentes.

L’idée est donc de segmenter votre marché (femme/homme par exemple) et d’avoir des messages, des contenus, des produits spécifiques pour chacun.

Vous vous adaptez aux caractéristiques physiques et culturelles de votre cible.

 

Le géomarketing

 

Le géomarketing va segmenter vos cibles en fonction de leur situation géographique et sur l’analyse des données socio démographiques, comportementales, économiques d’une ou plusieurs populations d’un secteur.

Vous allez pouvoir optimiser la gestion et le développement commercial.

Si votre cible est majoritairement des femmes dans le sud-ouest de la France, avec 1 enfant… Vous ne vendrez pas de la même manière à un homme parisien célibataire… Les besoins et attentes ne sont pas les mêmes.

Une étude de votre cible sous cet angle peut vous permettre aussi de rectifier votre personae.

 

Le marketing sensoriel

 

Le marketing sensoriel se base sur les 5 sens avec le marketing tactile, gustatif, visuel, auditif et olfactif. Oui, avec un business en ligne, vous êtes sur le visuel et l’auditif.

Mais on peut quand même jouer avec les autres. Vous allez alors vous appuyer sur la mémoire des odeurs, des goûts et du toucher.

Voyez comme c’est loin d’être limitatif. Et pour certains d’entre vous, selon vos produits, ce marketing sensoriel peut être un sacré levier.

Ces différentes stratégies marketing peuvent aussi se détachées les unes des autres. Pourquoi ne pas faire quelque chose de surprenant…

 

Le marketing alternatif

 

Comme son nom l’indique, le marketing alternatif, c’est l’utilisation de techniques non traditionnelles.

Le marketing mobile, par exemple, permet de faire du marketing par le biais du téléphone mobile. Il y a de plus en plus de campagne qui utilisent ce support.

Ce ne sera bientôt plus de l’alternatif mais en attendant, tout le monde n’utilise pas le marketing mobile.

Il y a aussi le guerilla marketing qui consiste à sortir du lot et à ne pas utiliser des marketings traditionnels. On y trouve l’ambush marketing qui consiste à « parasiter » un évènement médiatique pour avoir une forte visibilité sans être partenaire ou sponsor.

Là aussi, être différent est possible. Avec ces différentes stratégies marketing, vous trouverez aussi de quoi vous démarquer clairement de la concurrence.

 

Le street marketing

 

Avec le street marketing, vous allez mettre en place des opérations pour vous faire connaître dans les lieux publics.

La distribution de flyers, une dégustation, une animation sont des actions de street marketing.

En fonction de votre thématique, ce genre de marketing peut apporter un plus, pour le côté géographique, pour la proximité avec votre cible ou encore montrer votre accessibilité.

Le but restant toujours au final de vendre.

 

Le marketing tactique

 

C’est tout simplement la définition, le choix et la justification des choix tactiques concernant le positionnement de votre offre ou vos objectifs, par exemple.

Autrement dit, vous faîtes des choix qui sont réfléchis et vous utilisez des tactiques plutôt que d’autres pour votre entreprise.

Tout est marketing et vous pouvez pousser très loin. Cela dit, ne réfléchissez pas trop, vous pourriez vous noyer dans tout ça. Faîte simple mais faîte. Ce sera déjà bien.

 

Le marketing transactionnel

 

A l’opposé du marketing relationnel, le marketing transactionnel n’est fait que des actions menées pour vendre.

En gros, c’est les techniques de vente et le marketing produit.

L’objectif est de déclencher une vente. Vous allez donc utiliser des outils, des mots, des présentations qui doivent amener les internautes à acheter vos produits.

 

Le marketing produit

 

C’est tout ce qui touche à vos produits. Le marketing produit va inclure vos décisions concernant la définition et les caractéristiques de vos produits ou votre politique de gamme de produits, par exemple.

En décidant de créer une ligne de produits, vous faites du marketing produit.

Bien sûr, les études concernant les besoins de votre cible ainsi que la manière dont elle perçoit vos produits en font partie.

C’est aussi là que vous allez pouvoir améliorer certaines choses avec le temps. Une meilleure connaissance de vos clients apporte beaucoup d’informations pour faire évoluer vos produits et donc vos ventes.

 

Le neuromarketing

 

Ce neuromarketing s’appuie sur les mécanismes du cerveau. Ce sont des actions qui ont pour but de déclencher des réactions instinctives pour amener à l’acte d’achat par exemple.

La neuroscience a analysé les réactions du cerveau et le marketing s’est approprié ces informations pour les tourner à son avantage.

Il y a ce que le visiteur voit avec ses yeux et il y a l’interprétation que son cerveau en a.

Par exemple, la présence d’un parcours fléché dans un grand magasin. Ca favorise le temps de consultation des produits dans les rayons. Et donc, plus un client reste dans les rayons et plus les chances qu’il achète augmentent.

 

Le nurturing marketing

 

Dans le nurturing marketing, vous allez couver, bichonner, renforcer vos liens avec des prospects qui ne sont pas encore prêts à passer à l’achat pour les faire mûrir.

Ces démarches vont les aider à avancer dans leurs réflexions jusqu’à ce qu’ils soient prêts.

Et oui, il y a aussi une histoire de timing entre vous, votre produit et votre cible. Même si votre audience est composée de contacts intéressés par votre produit, ils ne sont pas forcément prêts à acheter.

Voilà différentes stratégies marketing pour votre blog. Certaines sont incontournables. D’autres sont inutiles pour certaines thématiques.

Mais restez ouvert. Vous pourriez avoir une idée originale !