Il y a des périodes, il y a des moments dans votre vie où vous avez l’impression que tout va mal.

Vous avez la sensation que tout vous tombe sur le coin de la figure, que vous êtes dans une période chat noir, que vous accumulez les problèmes les uns derrières les autres.

Et vous restez là à vous morfondre, à ressasser, à répéter à qui veut bien l’entendre tous les problèmes que vous avez, à vous laissez aller sur vos émotions, sur le fait que tout va mal.

Que vous jouez de malchance, et qu’il n’y a rien à faire, vous ne vous en sortirez pas.

Vous devez apprendre à relativiser quand tout va mal.

Et c’est d’autant plus important quand vous êtes entrepreneur.

Parce que c’est pas tant des problèmes que vous avez, c’est que vous rencontrez des situations qui ne vous vont pas, qui ne vous correspondent pas, que vous ne souhaitez pas, parce que vous avez agi pour avoir tels résultats et que vous ne les voulez pas.

Vous devez absolument avoir un certain recul pour pouvoir maitriser votre activité, maîtriser votre développement.

Pour avoir ce recul-là, il faut entamer un processus de réflexion, qui va vous permettre de relativiser quand tout va mal.

Ecrivez les étapes de ce processus, et vous verrez qu’en les notant quelque part, et en ressortant votre petite fiche.

Dès l’instant où vous vous retrouvez dans une situation où vous avez l’impression que ça va mal, vous sortez votre fiche.

Vous relisez les différentes étapes, vous prenez les étapes une par une, vous les mettez en application.

Vous verrez que très rapidement, vous allez sortir d’un contexte où vous n’allez plus être en réaction par rapport au fait que tout va mal.

Mais vous allez plutôt être en action pour changer la situation.

 

 

 

Réagir à froid

 

Le but, ce n’est pas de vous couper de vos émotions, bien au contraire.

Le but, c’est de vous les approprier, de les contrôler, pour pouvoir utiliser la partie positive de ces émotions-là, et pour pouvoir agir en conséquence.

Alors ce que vous devez commencer par faire, c’est ne pas réagir à chaud, ne pas vous laissez pas agir sous le coup de vos émotions, c’est ce qui risque de vous amener une situation bien plus dramatique.

Donc, taisez-vous, attendez un peu.

Laissez vos émotions diminuer en intensité, de façon à ce qu’elles soient au plus bas niveau possible.

Et laissez passer ce moment, où d’un coup vous vous êtes laissé submerger par ces émotions-là, et vous avez été peut-être bouillonnant, ou en colère.

Et peut-être même avec une certaine excitation qui n’était pas très saine.

Laissez retomber tout ça tranquillement, ne réagissez pas à chaud.

 


Envie de vivre d'un business sur internet ?

FORMATION OFFERTE

Pour gagner plus et être libre de tout faire...

Et profiter de la vie

Inscrivez votre prénom et votre email puis cliquez sur le bouton.

 

privacy Données confidentielles.


 

Prendre le temps de réfléchir

 

Prenez le temps de redescendre en température, et d’arriver à une température qui soit suffisamment basse, pour pouvoir entamer une certaine réflexion.

À ce moment-là, vous allez prendre le temps de réfléchir en dehors du contexte, en dehors de l’environnement, en dehors du moment où vous avez appris la mauvaise nouvelle, où vous avez constaté un problème.

Prenez du recul, prenez du temps pour y réfléchir, et j’ai même moi tendance à sortir du lieu où se trouvait le souci, ou du moins où je l’ai rencontré, le problème ou la mauvaise nouvelle, etc.

À sortir aussi de ce lieu-là, et à réfléchir une heure, deux heures après au calme, dans un autre endroit, avec beaucoup moins d’émotions, et de relativiser pour voir ce qu’il y a d’important, ce qu’il a de moins important, ce qu’il n’y a pas important du tout.

Ce qu’il y a de plus important dans votre vie, c’est le fait que vous soyez en vie, et en bonne santé.

Si vous avez votre tête qui fonctionne bien, deux bras, des jambes qui fonctionnent aussi, un corps sain, de préférence sans maladie…

Avec ça, vous pouvez tout faire, vous pouvez résoudre tous les problèmes, vous pouvez retrouver un optimisme, vous pouvez changer votre vie, vous pouvez être différent.

C’est la priorité des priorités.

Tout le reste n’a pas d’importance.

Les différents problèmes, les choses qui ne vont pas durant votre vie d’entrepreneur, peuvent avoir aussi des conséquences qui peuvent être néfastes.

Dans ce cas-là, vous êtes aussi sur un mode de réflexion où vous êtes proactif, où vous allez anticiper.

Si vous avez déjà mis en place ce système, si vous êtes déjà proactif, c’est une bonne chose.

Ça vous donnera déjà une première approche, mais il vous faut absolument prendre ce recul-là pour relativiser quand tout va mal.

Si vous n’êtes pas capable de relativiser sur une situation, vous vous laisserez toujours submerger par vos émotions, et vous ne réussirez pas à trouver la solution.

Parce que vous êtes focalisé sur vos émotions, et pas sur l’observation d’une situation, à froid, sur laquelle il vous faut réfléchir pour trouver la solution.

Parce que c’est là le but, l’objectif, c’est trouver la solution.

Et ne pas subir le problème ou la situation dramatique dans laquelle vous vous trouvez.

 

 

Regarder la solution sous un autre angle

 

Comme vous avez pris le temps d’y réfléchir, vous avez aussi maintenant la possibilité de jongler avec votre cerveau, et de regarder la situation sous divers angles.

Regardez avec vos yeux à vous, puisque c’est vous qui recevez l’information, ou qui rencontrez ce problème.

Regardez la même situation vue par exemple par votre partenaire, vue par votre enfant, vue par votre associé, vue par une personne qui n’est pas du tout de votre domaine.

Toutes ces approches-là, ces visions-là du problème, de la situation, du contexte dans lequel tout va mal, peut donc être vues de différentes manières.

Et ce moment-là peut permettre aussi de voir la situation sous un autre angle.

Et peut vous permettre aussi plus facilement, de trouver la solution.

Regarder une situation froidement, ce n’est pas une fois de plus, couper vos émotions.

C’est juste prendre les faits tels qu’ils sont, un peu comme un avocat, prendre les faits tels qu’ils sont et les regarder de différentes manières, pour déterminer si la combinaison vous apporte telles solutions.

Si sous un autre angle, une autre combinaison peut vous permettre aussi d’agir d’une autre manière, et trouver une solution, etc.

Donc, pensez aux faits, plus qu’à vos émotions, pour pouvoir voir la situation sous divers angles.

Ça, c’est important.

 

 

Choisir la partie positive

 

Une fois que vous avez vu ces diverses positions selon la situation que vous vivez, vous devez choisir la vision la plus positive, et choisir la solution qui conviendra le mieux, pour avoir le résultat positif que vous souhaitez.

Attention, une fois de plus, pensez à être proactif, et pensez aux conséquences du choix, de la solution, qui vous amènera à une partie positive, sur cette situation-là.

Pourquoi, parce que même si vous choisissez la solution qui conviendrait, pour un résultat qui vous conviendrait, ce choix là aussi, vous amène à des conséquences peut-être par la suite, sur du court/moyen/long terme.

Donc, réfléchissez, ne choisissez jamais une solution trop rapidement.

Enfin, une fois que vous avez fait ce choix-là, que vous avez choisi cette solution-là pour régler la situation, pour que tout ça s’arrête, il suffit simplement d’agir, de ne pas rester passif pour changer la situation.

Si vous décidez d’utiliser la politique de l’autruche, de mettre la tête dans le sable et d’attendre que ça passe, les problèmes vont s’accumuler.

Comme il y a des contextes dans lesquels tout va mal, mais qui sont issus de vos erreurs, de vos actes, ou de votre passivité, ces problèmes-là proviennent de vous.

Parce que vous avez pas fait telle ou telle chose, ou vous n’avez pas fait telle ou telle chose.

Vous en êtes responsable, il faut en assumer la responsabilité.

Un entrepreneur assume ses responsabilités quoi qu’il arrive, que ce soit un résultat positif ou négatif, l’entrepreneur se doit absolument d’être en adéquation avec ce mode de pensée là.

C’est d’assumer ses responsabilités.

 

 

Agir pour changer la situation

 

Surtout, ne restez pas passif, c’est ce qui va engendrer davantage de complications.

Passez à l’action, mettez en application la solution que vous avez choisie, de façon à pouvoir régler la situation.

Relativisez quand tout va mal, c’est un état d’esprit aussi très positif.

Si à chaque fois que vous accumulez un problème et puis un autre, et puis un autre, et puis un autre… Et que vous vous dites à chaque fois « j’en ai marre, je suis fatigué, il m’arrive toujours que des problèmes », « l’un ne va pas sans l’autre », « quand j’en ai un, j’en ai d’autres »…

Avec cette démarche-là, vous n’êtes absolument pas positif, vous subissez, vous n’êtes pas proactif.

C’est pour ça que la majorité du temps, beaucoup de personnes s’enlisent avec les problèmes, plutôt que cherchent à trouver une solution, ne se focalisent pas sur la solution.

Et pour eux, chaque nouvelle situation qui est problématique, c’est Armageddon.

Elles ne s’en sortent pas, voire elles ne veulent pas s’en sortir, puisqu’elles n’ont pas une démarche positive.

Relativiser quand tout va mal, c’est une capacité, une attitude, une caractéristique de l’entrepreneur, qui est nécessaire, pour ne pas dire obligatoire, et qu’il vous faut cultiver.

Vous pouvez autant avoir cette attitude dans votre partie professionnelle en tant qu’entrepreneur, mais ça fonctionne aussi dans votre partie personnelle.

Il y a tout un tas de choses qui ne sont pas importantes, il y a tout un tas de choses qui sont des petits détails.

Alors vous êtes peut-être agacé, parce que vous êtes fatigué, peut-être parce que vous avez un autre problème plus important, plus primordial, qui vous empêche de réfléchir correctement.

Vous pouvez aussi être très réactif parce que vous avez un objectif, et vous voyez que ce qui vous arrive, les problèmes, les murs auxquels vous faites face vous bloquent pour atteindre votre objectif.

Ça peut vous contrarier.

Pour autant, les émotions, si on les supprime, du moins si on les diminue au maximum, on récupère très vite une faculté de réflexion et d’action, que vous ne pouvez pas avoir quand vous êtes sous le coup de l’émotion.

Il est donc primordial que vous puissiez apprendre à intégrer vos émotions, à les définir, et à en prendre le contrôle, pour les abaisser au minimal, et passer sur une démarche où vous allez pouvoir relativiser quand tout va mal.