Comment se motiver pour arriver à faire tout ce que l’on souhaite?

Aujourd’hui, vous vous trouvez des excuses, vous n’avez pas le temps, vous êtes occupé à autre chose ou vous avez les enfants, vous avez la famille, vous avez le travail, vous avez le trajet, bref vous vous trouvez tout un tas d’excuses, mais tout ça, on sait très bien, c’est les excuses que vous vous créez, elles sonnent bien à votre oreille parce que c’est vous qui les formuler, mais sur le fond, ce sont des excuses parce que vous ne voulez pas faire les choses, vous n’avez pas la motivation pour faire les choses.

Alors je vais vous présenter 5 hacks qui vous motiveront à faire n’importe quoi.

Dès l’instant où vous allez utiliser ces hacks, alors leur efficacité, elle va aller en grandissant parce que vous allez finir par les maîtriser, mais vous arriverez à vous motiver sur commande.

Et ça c’est plutôt intéressant sachant que quand vous créez un business, il y a tout un tas de choses à faire et que quelquefois on n’a pas toujours la motivation pour, mais là vous allez avoir de la motivation sur commande.

 

 

 

Le 1er hack : Découper les objectifs

 

Le premier hack consiste à décomposer tous les grands objectifs en petits objectifs.

Alors j’ai déjà abordé le sujet dans une vidéo qui s’appelle « comment se fixer des objectifs et réellement les atteindre? », le principe c’est de découper une tâche.

Si je prends par exemple la création d’une vidéo, vous avez le thème de la vidéo à chercher, ensuite vous faites des recherches sur ce thème-là, par la suite vous allez faire votre script, ensuite vous allez passer au tournage puis ensuite vous ferez le montage et enfin vous uploaderez votre vidéo sur Youtube, si on prend par exemple des vidéos sur Youtube.

Alors il y a tout un tas d’étapes par lesquelles vous devez passer ; si vous vous dites, j’ai 12 vidéos à faire pour ce mois-ci et il faut que je les fasse par exemple dans la journée, très vite vous allez sentir dépasser et bien évidemment les excuses que vous vous êtes créées, elles vont ressortir ; vous aurez toujours quelque chose à faire et vous n’aurez jamais le temps du moins vous prendrez jamais le temps ou du moins vous n’aurez jamais la motivation nécessaire pour pouvoir le faire.

Alors qu’est-ce que vous allez faire tout simplement?

C’est de découper votre objectif des 12 vidéos, vous allez les découper déjà en 10 sur le principe et chaque vidéo vous allez tout simplement établir une liste de toutes les étapes que vous avez à faire et vous allez les prendre tout simplement une par une, alors aujourd’hui par exemple, vous allez faire pourquoi pas la recherche des 12 sujets des vidéos que vous allez faire et le lendemain peut-être que vous allez faire des recherches que pour 6 vidéos, le jour d’après pour les 6 autres vidéos et ainsi de suite.

Et en découpant tout ça et en checkant à chaque fois sur votre liste, vous verrez que petit à petit vous allez atteindre le but.

En fait ce qui se passe c’est que quand vous dites à votre cerveau, et là aussi c’est un thème que j’ai abordé, votre cerveau vous en avez le contrôle donc il faut lui donner les bonnes informations, quand vous lui dites : j’ai 12 vidéos à faire, dans sa tête il met une espèce d’alarme en vous disant 12 c’est beaucoup trop pour moi, je ne suis pas assez motivé pour le faire, je n’y arriverai pas.

Donc déjà c’est lui qui prend le dessus alors que ça devrait être l’inverse.

Donc qu’est-ce qu’il va falloir lui dire?

Tout simplement, je suis capable de faire déjà cette première étape, pour la recherche de sujet par exemple, puis je suis capable de faire encore cette étape-là et ainsi de suite.

Comme l’objectif du coup, est plus petit que les étapes pour arriver à la finalité, il est capable de vous fournir la motivation nécessaire pour faire ces petites étapes, pour lui ce n’est pas trop, donc il ne met pas d’alerte.

Du coup, vous en avez en trop de la motivation pour faire la première petite étape et à chaque fois pour lui c’est facile, du coup de la motivation, votre cerveau vous en donne sans que vous ayez à le forcer.

Du coup vous ressentez moins la contrainte et par ricochet, vos étapes vous les faites facilement et vous arrivez à atteindre votre objectif.



Bien évidemment, c’est aussi une clé de la réussite, vous comprenez bien que pour atteindre votre grand objectif, vous allez découper tout ça en étape et que vous allez les aborder une par une.

 

 

Le 2ème hack : Utiliser ses yeux

 

Le deuxième hack, j’en ai parlé déjà aussi, vos yeux ont besoin de voir certaines choses.

Quand vous faites la check-list par exemple pour votre vidéo avec les différentes étapes, le fait d’arriver à la fin et d’avoir créé une vidéo, vous voyez votre avancement.

Gardez une feuille pour chaque vidéo, une page pour chaque vidéo ou suivant si vous avez un système de note comme par exemple .note, faites vidéos de tel jour et checkez l’état d’avancement et le fait de le voir avec vos yeux, fait comprendre aussi à votre cerveau que vous lui avez demandé de la motivation pour faire les choses étape après étape et qu’au final vous avez atteint votre objectif.

Alors déjà vous êtes content ce qui est non négligeable, ça fait du bien au moral d’avoir atteint un objectif, d’avoir finalisé une quantité de tâches pour pouvoir créer la vidéo par exemple, et en plus votre cerveau lui comprend que la motivation qu’il vous a donnée, quantité par quantité pour chaque étape faite que vous arrivez à un objectif, donc il sait qu’il est capable de reproduire à nouveau ce système où il vous donne cette motivation nécessaire pour avancer dans vos objectifs.

Mais il faut voir de vos yeux vu l’évolution de votre travail, peu importe ce que c’est : ça peut être la création d’un article, ça peut être l’évolution des visites que vous avez sur votre site par toutes les actions que vous avez faites au quotidien pour pouvoir augmenter votre trafic, peu importe.

Vous avez besoin de voir avec vos yeux l’état d’avancement de vos actions, de vos tâches pour atteindre votre objectif.

 

 

Le 3ème hack : Utiliser son stock de volonté

 

Le troisième hack consiste à prendre conscience que vous avez une volonté illimitée, vous n’êtes pas ou du moins pas vraiment privilégié ou pas en ce qui concerne la quantité de volonté, de motivation et d’ambition ; c’est propre à chacun.

Si vous manquez d’ambition et de motivation, de volonté de faire les choses, peut-être qu’il y a aussi un problème psychologie au départ ; il y a peut-être un souci dans votre vie, un souci dans votre famille, quelque chose qui vous turlupine, quelque chose qui vous angoisse, et du coup vous n’avez pas la tête à faire autre chose.

C’est plus délicat de trouver de la motivation, mais au final on est tous logés à la même enseigne ; vous avez une quantité illimitée, mais il faut savoir que cette quantité illimitée, il faut pouvoir l’utiliser donc les 2 hacks précédents vont vous aider, mais il faut déjà prendre conscience que vous êtes capable de tout, vous êtes capable de travailler 15 heures par jour.

Si tant et si bien que le pourquoi vous le faites soit quelque chose que vous connaissiez et que vous ayez intégré.

Si vous n’avez pas de volonté, si vous n’avez pas de motivation, c’est peut-être que ce pourquoi vous faites certaines choses n’est pas forcément ce qui vous boost suffisamment, donc il faut se trouver une autre ambition, une autre source de motivation, mais il faut vous dire que vous en êtes capable!

Vous êtes capable d’énormément de motivation!

Vous êtes capable de faire les 12 vidéos dans la journée sans problème!

D’ailleurs, je vous ferai une vidéo à ce sujet, mais si tant et si bien que vous soyez conscient que vous êtes capable, vous avez cette motivation, c’est en vous!

Il suffit juste de savoir l’apprivoiser pour pouvoir l’utiliser ; la faire ressortir et en utiliser toute sa quintessence pour pouvoir aller jusqu’au bout de vos objectifs, mais vous en êtes capable!



Ça c’est une certitude !

Donc prendre conscience que vous avez une motivation illimitée, c’est aussi donné au cerveau l’impression que comme vous en avez conscience, vous savez que c’est là et que vous voulez l’utiliser, donc forcément il vous ouvrira aussi les portes de votre motivation pour pouvoir l’utiliser.

 

 

Le 4ème hack : Utiliser des mots qui motivent

 

Le quatrième hack, alors celui-là je l’aime particulièrement, alors moi c’est ce que j’appelle plutôt de l’auto-conditionnement parce que je pense qu’on est capable de s’autoconditionner et ça consiste en fait à modifier votre langage.

Je l’ai déjà dit aussi, il faut savoir tromper son cerveau.

Si vous dites tout le temps : je dois, je ne peux pas, je ne sais pas, je devrais, tout ça ce sont des formes d’approche qui donnent au cerveau le sentiment qu’il y a une impossibilité, une incapacité voire même une interdiction pour quelque chose, du coup vous vous mettez encore des barrières tout seul.

Donc il faut changer son vocabulaire, c’est aussi sous cette forme-là avec la modification de son langage, des mots qu’on emploie, qu’on peut aussi se motiver et à être plus optimiste, à croire davantage en soi et de croire davantage en son projet, en son objectif dans la création de son entreprise, dans le fait de se lancer dans l’entrepreneuriat avec un projet bien spécifique, ça aide aussi.

Donc vous vous bannissez tous ces mots négatifs et un simple « je veux » va faire toute la différence.

Alors au début, vous n’allez peut-être pas avoir tout de suite les bienfaits du changement de votre vocabulaire, mais le simple fait déjà de changer par un « je veux », donne au cerveau une autorisation de faire les choses, donne le cerveau la direction à prendre, donc du coup il va vous suivre, il n’y a plus de barrière donc il va avancer et il va vous donner ce dont vous avez besoin.

 

 

Le 5ème hack : Viser la lune

 

Quant au cinquième hack, on est plutôt sur une approche où quand vous réfléchissez à la création de votre entreprise, au développement de votre projet, etc., pensez loin et grand.

Arrêtez de voir petit, ne vous dites pas : ah non non non, je monte cette activité, mais moi si je touche que 1000 ou 1200 € par mois, donc grosse fièrement le swing, ça me suffira, je n’en demande pas plus.

Ce n’est pas vrai !

C’est absolument faux !

Vous avez besoin de plus, vous avez envie de plus puisque sur le principe si vous vous êtes lancé dans l’entrepreneuriat, c’est que vous voulez gagner plus sinon vous allez être salarié dans une entreprise avec un CDI, c’est beaucoup plus sécurisant!

Donc, vous êtes parti sur une autre approche, ne dites pas que vous voulez que 1200 €, ne dites pas que vous ne voulez que quelque chose, vous voulez quelque chose voire plus et vous voulez cette chose-là, pas maintenant, parce qu’à priori il faut être réaliste, mais vous le voulez à un moment donné et vous allez travailler en conséquence.

Et une fois de plus cette ligne directrice, quand vous pensez loin et grand, cette ligne directrice c’est une ligne que votre cerveau va suivre, vous lui donnez une autoroute à prendre, vous lui donnez un élan, vous lui donnez une vitesse.

Quand vous pensez loin et grand, vous apportez tout ce qu’il faut à votre cerveau pour qu’il vous mène là où vous voulez allez.

Si vous pensez petite somme, vous gagnerez petite somme.

Si vous pensez grande somme, vous toucherez grande somme.

Si vous voulez grande réussite et vous pensez grande réussite, vous l’aurez à un moment donné parce que votre cerveau va se mettre dans un mode de fonctionnement, son but à lui, son but à lui c’est de vous apporter ce que vous voulez, mais si vous ne lui dites pas ce que vous voulez, il ne vous donnera rien.

Donc, pensez loin et pensez grand.

Et tous ces petits hacks que vous allez apprivoiser au fur et à mesure, tous les jours vous allez y faire attention, vous allez mettre des choses en place pour pouvoir vous conditionner, pour avoir de la motivation, pour atteindre vos objectifs et bien tous ces hacks vous motiveront à faire n’importe quoi.

Peu importe ce que vous voulez faire, peu importe ce que vous voulez atteindre, si vous arrivez à maitriser ces hacks-là, ils vous motiveront pour faire n’importe quoi, pour faire tout ce que vous avez envie.

Maintenant que vous savez comment faire, il suffit de vous mettre en action.